28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 6 octobre 2022
AccueilEducationConcours de collecte des piles usagées: Les écoles de Mayotte se mobilisent...

Concours de collecte des piles usagées: Les écoles de Mayotte se mobilisent avec Corepile

Corepile, éco-organisme spécialisé dans la collecte et le recyclage des piles, transpose à Mayotte son grand concours national de collecte des écoles jusqu’au 17 mars 2017. Cet événement, qui fédère 30 écoles, permet à plus de 9.000 élèves de participer à cette démarche éco-citoyenne.

CorepileLa volonté est bien entendu de sensibiliser les enfants, futurs éco-citoyens, à l’économie des ressources naturelles de métaux entrant dans la composition des piles et des petites batteries : zinc, nickel, acier, cadmium… à la diminution du volume des ordures ménagères et au risque potentiel de pollution lorsque les piles et petites batteries usagées sont rejetées dans la nature, ce qui arrive encore dans 25% des cas…

Avec un objectif de 45% de taux de collecte pour 2017, la France doit, plus que jamais, se mobiliser pour le recyclage des piles et petites batteries. Avec un réseau dense de 50.000 points de collecte sur le territoire national, le taux de collecte de la filière dépasse aujourd’hui 40%.

A Mayotte, la démarche est plus récente. Mais avec une seule pile rapportée par personne (soit un ratio de 17 g/habitant en 2016), nous ne pouvons que nous améliorer. Chez nous, l’objectif est d’atteindre la moyenne nationale de 10 piles par personne et par an (soit 182 g/hab) grâce aux 90 points de collecte répartis sur tout le département.

Les écoles accueillent les futurs éco-citoyens et constituent le lieu idéal pour éduquer les enfants dès leur jeune âge à l’économie des ressources naturelles.
L’établissement du département qui collectera le plus de piles et batteries usagées par élève se verra remettre un bon d’achat de 500 € de fournitures scolaires.

Les Français possèdent en moyenne 75 piles et petites batteries dans leur foyer. Les parents sont donc appelés à aider leurs enfants à trouver les piles et petites batteries usagées de leur foyer sans oublier les vieux appareils ou jouets et à inciter voisins, amis, famille ou collègues à participer.
Attention toutefois à ne pas rapporter des piles et batteries neuves, qui peuvent être encore utiles !

Le cube à pile, une petite boite pour assembler les piles et batteries de sa maison
Le cube à pile, une petite boite pour rassembler les piles et batteries à la maison ou au boulot

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Transport scolaire : « Les conducteurs travaillent dans un champ de mines, mais...

139125
Alors qu’un droit de retrait est à nouveau exercé par certains chauffeurs du Nord de l’île, ce mercredi, les représentants de la préfecture, du Conseil départemental, des forces de l’ordre, des transporteurs et des chauffeurs se sont réunis afin de faire le point sur les avancées réalisées.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139125
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139125
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139125
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139125
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139125
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com