28.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 décembre 2021
AccueilFaits diversUn présumé coupeur de routes reste derrière les barreaux

Un présumé coupeur de routes reste derrière les barreaux

«Je n’ai rien à voir dans tout ça. J’ai un travail, un enfant, pourquoi j’aurais fait ça?» La tentative de K.A. et de son avocat est restée vaine. Hier, en visioconférence depuis Mayotte avec la chambre de l’instruction à La Réunion, il demandait sa mise en liberté.

palais-de-justice-de-la-reunionLe 14 janvier dernier, peu avant 22 heures, trois véhicules sont stoppés par un barrage de pierres et de troncs d’arbre dressé au milieu d’une route sur la commune de Mamoudzou. Le premier conducteur, conscient de se trouver face à l’œuvre de coupeurs de routes, parvient à s’enfuir.

Le second, en revanche, a moins de chance : alors qu’il tente lui aussi de repartir, il tombe dans un fossé. C’est alors que plusieurs individus cagoulés l’agressent à coups de pierres, de poing et de chombo. Il se fait ensuite dérober son téléphone portable.

Un troisième véhicule parviendra à s’enfuir mais sera caillassé par les assaillants.

Trois mineurs et trois majeurs seront alors interpellés. Trois d’entre eux désignent K.A., 19 ans, comme étant à l’origine de cette idée. Le jeune Mahorais, qui était jusqu’ici inconnu de la justice, est en formation au BSMA où il apprend le métier de plombier.

«Les trois jeunes disent que c’est lui qui a fourni les machettes. Ils affirment avoir été menacés par lui. Il y a un risque de concertation et de pression», affirme l’avocat général qui demande le rejet de la demande.

Considéré comme ayant de l’influence de part son statut de boxeur et de militaire, K.A. nie. Son avocat pointe l’absence d’élément attestant de sa culpabilité: «Il est présumé innocent et rien ne justifie son maintien en détention». Pourtant, les magistrats ont décidé de rejeter sa demande de liberté.

Le JDM, avec e JIR.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Météo France, Mayotte

Mayotte en vigilance Orange Fortes pluies depuis ce mardi matin

0
Le jaune a viré à l'orange. Météo France a placé Mayotte sous cette couleur pour sa vigilance Fortes pluies depuis 5h ce mardi matin. Une...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.