27.9 C
Dzaoudzi
lundi 17 janvier 2022
AccueilFaits divers13e Réunion du comité sécheresse: Les tours d'eau reconduits, une mission de...

13e Réunion du comité sécheresse: Les tours d'eau reconduits, une mission de la sécurité civile à Mayotte

La retenue collinaire de Combani remplie à 15% de ses capacités (Photo: JS/Le JDM)
La retenue collinaire de Combani remplie à 15% de ses capacités (Photo: JS/Le JDM)

Le comité de suivi de la ressource en eau a fait pour la 13e fois, un nouveau point de la situation, ce mercredi 18 janvier, sous la présidence du préfet de Mayotte.

Comme nous y sommes désormais habitués, d’abord le point sur la ressource.
Les tours d’eau dans huit communes du sud mis en place depuis un mois et les récents épisodes pluvieux ont permis de stabiliser le niveau de la retenue collinaire de Combani. Son taux de remplissage est de 15,35 %. «Les importants efforts fournis par la population ont permis de gagner un mois d’alimentation du Sud de l’île. La date d’échéance à laquelle la retenue pourrait être vide est désormais repoussée de quelques jours au-delà du 1er mars 2017», indique la préfecture.

Pas de quoi s’enthousiasmer pour autant : «la situation reste préoccupante et les prévisions de Météo France ne laissant pas présager une arrivée prochaine de la saison des pluies, il convient de poursuivre ces efforts», explique la préfecture.

La retenue collinaire de Dzoumogné est quant à elle remplie à 22,5 %. «Il est rappelé à l’ensemble de la population du département qu’une consommation excessive de la ressource en eau pourrait conduire le Préfet de Mayotte à étendre les mesures de restriction».

Une mission
Depuis le début de cette semaine, une mission de la sécurité civile est à Mayotte afin de poursuivre l’optimisation des ressources en eau existantes, mais aussi travailler sur le possible déploiement d’apports extérieurs en eau potable.

ars-qualite-de-leau-du-robinet-eau-robinetLes établissements scolaires
Dans le 1er degré, on ne compte que 22 des 68 écoles primaires du Sud qui sont ouvertes et fonctionnent normalement. Le vice-rectorat confirme, en revanche, l’ouverture et le fonctionnement de l’ensemble des établissements du 2nd degré du Sud.

Des consignes ont été transmises aux établissements du Nord sur l’importance de faire des économies d’eau. En parallèle

Des travaux sont actuellement menés par la SMAE et financés par la Préfecture, afin que d’autres établissements soient raccordés au réseau d’adduction. Il s’agit d’assurer la distribution en eau potable destinée aux besoins sanitaires.

Le Centre universitaire de Dembéni fera lui aussi l’objet de tels travaux au cours de la semaine prochaine afin d’assurer l’accueil des étudiants dans des conditions correctes.

Qualité de l’eau
La surveillance épidémiologique mise en place par l’Agence Régionale de Santé ne révèle pas à ce jour de cas de maladies hydriques ou de pathologies liées à la situation.

Il est à rappeler que pour les communes touchées par les tours d’eau que l’eau qui provient du robinet chez l’habitant, pour les usages alimentaires, la toilette des nourrissons et le lavage des dents, doit être portée à ébullition pendant 5 minutes, stockée dans un récipient fermé, propre et rincé à l’eau bouillante, dans un endroit frais, à l’abri de la lumière pendant 72h maximum.
L’eau provenant des rampes de distribution est potable et doit être stockée dans un récipient propre rincé à l’eau bouillante, dans un endroit frais, à l’abri de la lumière pendant 72h maximum.

Arrêté reconduit pour un mois
L’arrêté préfectoral portant limitation de certains usages de l’eau va être reconduit dès la fin de semaine pour une nouvelle durée d’un mois. Les services de gendarmerie, de la police de l’eau et de l’ONEMA poursuivent la constatation et la verbalisation d’infractions à cet arrêté, notamment de fabrication de béton par des particuliers.

«Au regard de la situation, il est essentiel que chacun prenne conscience de ses habitudes de consommation. L’eau est vitale, elle doit faire l’objet d’une consommation raisonnée», rappelle une nouvelle fois la préfecture.

Il est également rappelé aux personnes qui ne sont pas concernées par les tours d’eau que la stricte application de l’arrêté restreignant les usages de l’eau est une manifestation de solidarité avec les habitants du sud de l’île est une contribution aux efforts d’économie d’eau.

La prochaine réunion du comité de suivi de la ressource en eau aura lieu mercredi prochain, le 25 janvier 2017.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Labattoir ce lundi pour cause de travaux

139137
Pour cause de travaux de dévoiement du réseau de distribution, la Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Avis négatif sur le projet de loi Mayotte : pour le gouvernement, rien ne servait...

139137
Un timing accéléré, un déficit de concertation et dans une ambiance passionnée, voilà les ingrédients de l’avis défavorable du conseil départemental au projet de loi Mayotte

Face aux abus, le CD demande l’encadrement des prix de l’eau

139137
Cela fait déjà plusieurs semaines que l’île au lagon souffre d’une pénurie de bouteilles d’eau plate. Les rayons sont systématiquement dévalisés peu après les livraisons. Le phénomène tire son origine de plusieurs facteurs, du...

« Le compte n’y est pas » : les élus rejettent le projet de loi...

139137
C’est à la suite d’une consultation « sans précédent » des forces vives de l’île tel que l’annonce le président Ben Issa Ouseni, qu’a été prise la décision de retoquer le projet de loi...

Après plusieurs années, où en sont les travaux de la salle de cinéma Alpa...

139137
Cela fait déjà plusieurs années que l’idée de se faire une toile à Mamoudzou relève du fantasme pour nombre d’habitants. Depuis la fermeture, les travaux auront été nombreux, et à ce jour, restent inachevés....

Avec le “vaccin expérimental”, Mansour Kamardine inocule le “désarroi” à Olivier Véran

139137
La question du député LR au gouvernement fait le buzz. Mansour Kamardine estime que les vaccins anti-covid sont inoculés à un stade "expérimental". Il a demandé au ministre de la Santé "combien de doses" il faudrait pour chaque Français. Olivier Véran a exprimé son "désarroi", considérant le député "isolé" et dénonçant ses propos "alors que des milliers d'humains ont été vaccinés et que le vaccin sauve des vies"
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com