25.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilEconomieNouveau débat au port: Le logiciel de suivi des marchandises est défendu...

Nouveau débat au port: Le logiciel de suivi des marchandises est défendu par son créateur

Jaap Van Den Hoogen : "Nous sommes en pleine modernisation du système"
Jaap Van Den Hoogen : “Nous sommes en pleine modernisation du système”

Mis sur la sellette ces derniers jours par Jacques-Marial Henry, le chargé de mission du gestionnaire du port Mayotte Channel Gateway (MCG), le logiciel AP+ a fait son apparition dans les colonnes de la presse locale.

Rien ne l’y prédestinait pourtant, lui qui est strictement réservé aux professionnels du port. Seul MCG ne l’a pas adopté. De quoi s’agit-il ?

Nous avons pu rencontrer Jaap Van den Hoogen, le président du directoire de Marseille Gyptis International, qui développe AP+, avant qu’il ne donne une conférence de presse pour déjouer la polémique. «C’est un logiciel CCS, pour Cargo Control System, qui lie tous les logiciels privés. Transitaires, transporteurs, agents maritimes, manutentionnaires sont ainsi reliés à la douane, pour optimiser l’efficacité», nous explique-t-il avec un fort accent hollandais, «mais je suis naturalisé Marseillais !»

Un logiciel très poussé à l’entendre, «surveillé par Bercy, et qui suit les marchandises à l’importation et à l’exportation.»

Utilisé par la quasi-totalité des ports

Le port de Longoni
Le port de Longoni

Le syndicat des transitaires de Mayotte en avait loué la semaine dernière l’efficacité: «Chaque utilisateur peut imprimer en direct les bons à délivrer alors qu’auparavant il fallait un salarié pour faire la navette entre les bureaux des compagnies maritimes, acconiers  et le port. Les importateurs peuvent être informés heure par heure de la situation de leurs marchandises ou conteneurs sans qu’ils soient obligés de téléphoner à leur transitaire ou de se déplacer, les douanes peuvent suivre le cheminement des (containers) et informer d’une visite douanière ou de la validation de la déclaration.»

Pourquoi ce logiciel en particulier? «Parce que la quasi totalité des grands ports maritimes l’ont adopté, auquel il faut ajouter les ports bretons, et d’autres comme Sète ou Toulon. Ainsi que les DOM-TOM, en Guyane, Martinique, Guadeloupe, ou la Nouvelle-Calédonie.»

En pleine modernisation

Quant au chiffre d’affaires engrangé par la société Informatique communautaire de Mayotte (ICM) qui utilise le logiciel à Mayotte, il n’est pas de 800.000 euros comme mentionné par les manutentionnaires qui reprenaient le chiffre de Jacques-Martial Henry, mais de 350.000 euros selon l’Union Maritime qui a été l’initiateur de l’implantation d’AP+ au port, (et qui a 70% de part, le restant étant détenu par la CCI), «pour un bénéfice de 94.000 euros», nous explique le président Norbert Martinez.

D’autres ports sont également intéressés, «nous avons plusieurs appels d’offre en cours, dont Tahiti, mais nous sommes en pleine modernisation du système âgé de 10 ans maintenant. Nous allons par exemple introduire la technologie Open Source, mais aussi le rendre disponible sur iPad et iPhone.» Marseille testera la nouvelle version début 2018, qui devrait ensuite être installée dans l’ensemble des ports, dont Mayotte. Il proposera notamment une interface multilingue pour les opérateurs qui officient en anglais.

Un logiciel stratégique où l’Etat est présent puisqu’il détient 38% de la société Marseille Gyptis International. «Lors de la dernière réunion interministérielle, sur 56 résolutions, la 6ème concernait AP+!»

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Sea Shepherd, Naturalistes, Mayotte, tortues

Les Naturalistes recadrent Sea Shepherd sur la protection des tortues

0
Sea Shepherd mis au banc des accusés par l'association les Naturalistes sur la prétendue découverte d'un charnier de tortues marines sur leur bivouac, là où il ne s'agirait que de leur regroupement d'ossements à visée pédagogique illustrant le braconnage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan