L’initiative d’une professeure de lettres pour accompagner les candidats libres à l’oral de français

1
143
Une sélection par la mention pour les bacheliers

bac-diplomeSi l’oral de français du baccalauréat est une épreuve pas toujours facile pour les lycéens, elle l’est encore moins pour les candidats libres qui doivent souvent se préparer seuls. Ils sont entre 50 et 100 à avoir tenté la démarche lors de la session 2016. «Ils se présentent, pour la grande majorité, sans maitriser les exigences des examens et sans pouvoir présenter un descriptif de textes permettant de passer l’oral dans les règles», a constaté Josiane Witkow, professeure de lettres au lycée du nord. «Au mois de juin, je faisais passer l’oral et certains candidats libres n’avaient qu’un ou deux textes. Certains n’en avaient même pas du tout. Ca m’a bouleversée».

Lors de cet oral, chaque candidat présente habituellement une liste d’une quinzaine de textes, et jusqu’à 30 en section littéraire. L’examinateur en choisit un et pose une question. Le candidat a alors 30 minutes pour se préparer avant de faire une présentation et de répondre aux questions pour être noté. Il faut donc être armé pour passer convenablement l’épreuve.

Les grandes vacances passées, Josiane Witkow a décidé de prendre une initiative pour accompagner ces candidats qui souhaitent repasser les épreuves de français de 1ères générales et technologiques. «J’ai créé une adresse mail pour que ces élèves me contactent. Je leur propose une anthologie de textes avec les commentaires. Ils peuvent ainsi disposer d’une dizaine de textes à travailler, ce qui est déjà pas mal», explique-t-elle.

Pour tout le département

«Ce sont des candidats qui ont déjà passé le bac. La plupart d’entre eux savent comment ça se déroule mais certains se sont éloignés depuis longtemps de l’école. Je leur rappelle aussi comment se passe l’écrit et bien évidemment l’oral».

Les meilleurs diplômés et leur famille au vice-rectorat ce samedi matin
Les bacheliers reçus au vice-rectorat en juillet 2016

Josiane Witkow connait bien Mayotte. Elle est venue une première fois en 1989 pour enseigner avant de s’installer quelques années plus tard. Aujourd’hui enseignante au lycée du nord, elle espère toucher des élèves de l’ensemble du département grâce à internet. «On peut aussi échanger par téléphone et se voir.» Dans le nord, elle souhaite interroger régulièrement ceux qui le souhaitent dans une sorte de bac blanc. Mais si des candidats se manifestent ailleurs, Josiane Witkow propose de se déplacer, après avoir trouvé une salle dans des établissements, au plus près de la localisation des candidats.

Six mois pour se préparer

Si vous êtes intéressés, vous pouvez la joindre à l’adresse mail : jerepasselebacfr976@gmail.com. Josiane Witkow se chargera de recueillir votre inscription à son dispositif d’accompagnement et elle communiquera avec vous pour définir un projet à la carte, en fonction de vos besoins.

Cette démarche ne concerne bien évidemment pas les élèves inscrits dans un établissement déjà doté d’un dispositif «de la seconde chance» ou d’une autre initiative déjà mise en œuvre au service des candidats libres.
Sachez que c’est le bon moment pour vous lancer. Candidats libres: Il vous reste six mois pour être fin prêt pour affronter l’épreuve.

RR
www.lejournaldemayotte.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here