Les «champions» de la fonction publique

0
83
Dix nouveaux techniciens territoriaux ont reçu leurs attestations des mains de ramlati Ali et de Roukia Lahadji
Ramlati Ali et Roukia Lahadji honorent les nouveaux lauréats
Ramlati Ali et Roukia Lahadji honorent les nouveaux lauréats

«On parle beaucoup de Mayotte pour ses manques et on oublie trop souvent ses efforts pour surmonter ses difficultés». Ramlati Ali, la déléguée du CNFTP à Mayotte positivait, hier mardi soir. Elle présidait la cérémonie qui célébrait les nouveaux lauréats des concours et cycles internes de la fonction publique territoriale, dans les locaux de la CNFPT à Doujani. Ces agents viennent d’achever des formations, parfois de plusieurs mois en métropole, afin d’acquérir de nouvelles qualifications pour valoriser leurs compétences.

Lauréats du cycle ingénieurs, techniciens territoriaux ou “management océan Indien”, les fonctionnaires territoriaux ont reçu leur attestation, chacun dans leur catégorie. Une manière de célébrer les agents qui se donnent la peine de se former et d’améliorer par de nouvelles compétences le service public, trop souvent dénigré selon Ramlati Ali. «Je sais qu’il est de bon ton, en cette période préélectorale, de dénigrer la fonction publique, en mettant à l’index ses fonctionnaires, jugés incompétents, trop payés et surprotégés par leur statut», a-t-elle en effet déploré.

De nouvelles compétences grâce au cycle "management océan Indien" pour Cinq fonctionnaires
De nouvelles compétences grâce au cycle “management océan Indien” pour cinq fonctionnaires

Elle évoquait ainsi la proposition de certains de supprimer purement et simplement le CNFPT pour laisser la place au secteur privé «auxquels seules les plus grosses collectivités pourront avoir recours pour une qualité qui n’est pas toujours garantie». Pour elle, «comme le disait le Président de la République, quand il n’y a plus de fonctionnaires, il n’y a plus d’Etat». Une position partagée par Alain Legarnec. Le directeur de la délégation Mayotte du CNFPT a rappelé au public présent qu’il y avait d’excellents agents au sein de la fonction publique, ayant fait de longues études pour certains, et totalement investis dans leurs missions. «Il est important de le souligner», a-t-il déclaré avec conviction.

De nouvelles formations en 2017

Ramlati Ali a profité de la cérémonie pour indiquer que le CNFPT continuera à développer ses formations en 2017, pour que Mayotte dispose d’équipes capables d’aider les élus à relever les défis de l’avenir. Selon elle, la fonction publique territoriale «ne cesse de gagner en réactivité, en fiabilité et en qualité». Elle a toutefois déploré, et cela sonne comme un bémol d’importance au sein de son discours, que le taux d’absentéisme, traditionnel à Mayotte puisqu’il est le double de celui de la moyenne nationale, ne régresse pas, malgré les efforts du CNFPT pour délocaliser les formations et développer un contact plus suivi avec les collectivités…

Six ingénieurs territoriaux formés avec le CNFPT
Six ingénieurs territoriaux formés avec le CNFPT

Les formations en question toucherons indistinctement toutes les catégories de personnel, que ce soit les fonctionnaires de catégorie A et A+, notamment grâce au cycle «management stratégique de l’océan Indien», les fonctionnaires de catégorie C, les plus nombreux à Mayotte (83% des effectifs totaux) ou les agents d’encadrement qui «assurent le management de proximité, la mise en place des actions publiques au quotidien et la proximité avec la population».

Valoriser la fonction publique

«Soyez fiers d’être fonctionnaires», a finalement lancé Ramlati Ali à l’adresse des nouveaux lauréats, en guise de conclusion. «Fiers de porter les valeurs du service public qui sont celles de la qualité, de la neutralité, de la continuité et de la laïcité», a-t-elle ajouté avec un enthousiasme manifeste.

La coupe pour les athlètes du CNFPT aux dernier 10km de Mamoudzou
La coupe pour les athlètes du CNFPT aux derniers 10km de Mamoudzou

La déléguée a ensuite remis les attestations en compagnie de Roukia Lahadji, la maire de Chirongui, présente avec le même enthousiasme et une réelle fierté envers les nouveaux lauréats de la fonction publique territoriale. Cinq «manager océan Indien», six ingénieurs territoriaux et dix techniciens territoriaux ont ainsi été récompensés de leurs efforts.

Le moment avait également été choisi pour remettre leurs coupes aux gagnants de la course des 10km de Mamoudzou qui ont couru sous la bannière du CNFTP. Car, comme l’a souligné avec humour Alain Legarnec, «le CNFPT essaie de bouger les cerveaux, mais aussi les corps!» Il s’est en outre félicité d’une forte participation féminine à la dernière édition de la course ce qui, selon lui, «méritait d’être remarqué».

Nora Godeau
www.lejournaldmayotte.com

Dix nouveaux techniciens territoriaux ont reçu leurs attestations des mains de ramlati Ali et de Roukia Lahadji
Dix nouveaux techniciens territoriaux ont reçu leur attestation des mains de Ramlati Ali et de Roukia Lahadji (Photos: NG/JDM)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here