«Guito» Théophane Narayanin reste en détention provisoire

0
220

A l’issue d’une audience de près de 3 heures devant la chambre de l’instruction à La Réunion et à Mayotte, Théophane Narayanin, dit «Guito» reste en détention provisoire. Ainsi en ont décidé les magistrats ce mercredi. L’entrepreneur réunionnais contestait son incarcération liée à l’affaire de l’agression d’une avocate aux Hauts-Vallons en septembre 2015.

Théophane Narayanin
Théophane “Guito” Narayanin (Archives)

Placé en garde-à-vue à La Réunion le 6 décembre dernier, il avait été transféré à Mayotte dans la foulée pour être présenté à la juge d’instruction qui instruit l’affaire. Il avait enfin été incarcéré par le juge des libertés et de la détention le 9 décembre, il y a 12 jours.

Théophane Narayanin est mis en examen pour «association de malfaiteurs». Il est soupçonné d’être le commanditaire de l’agression, par un groupe de 4 individus, d’une avocate du cabinet qui défendait Frédéric d’Achery, le propriétaire du terrain de la carrière de Kangani exploitée par IBS, la société qu’il dirige.

D’un côté, le parquet estimait qu’il existait «de nombreux éléments permettant d’établir un lien entre ces personnes» et «Guito». De l’autre, Théophane Narayanin clame son innocence, s’estimant victime d’une machination de la part des quatre agresseurs présumés.

Selon lui, les quatre hommes savaient qu’il était en conflit depuis des années avec Frédéric d’Achery au sujet des carrières. D’après Guito Narayanin, les agresseurs présumés auraient donc attaqué l’avocat pour laisser croire qu’il en était le commanditaire. Les gros bras auraient ensuite été le racketter en le menaçant de le dénoncer aux autorités.

L’entrepreneur avait déjà tenté d’obtenir, en vain, sa libération et un placement sous contrôle judiciaire. Il devrait donc passer Noël à Majicavo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here