29.9 C
Dzaoudzi
mercredi 8 décembre 2021
AccueilorangeConflit Panima: Les syndicats «optimistes» sur un accord jeudi

Conflit Panima: Les syndicats «optimistes» sur un accord jeudi

Les grévistes bloquent toujours siège et entrepôt de la société
Les grévistes ce mardi matin

Les syndicats étaient venus à la négociation de la Dieccte avec différentes propositions telles que nous les avait relayées Salim Nahouda, le secrétaire départemental CGT Ma. Mais celle qui consistait à appliquer la convention collective en vigueur à La Réunion était peu à peu mise de côté, « nous n’avons pas les mêmes contraintes de travail », tranche comme un couperet Maoulida Abdou, délégué syndical CGT Ma.

Le débat tendu lundi à la suite de l’incendie des camions de la société, était pacifié ce mardi, selon le syndicaliste qui évoque même un respect mutuel dans les échanges. S’il n’y a pas eu d’accord, il se veut optimiste, « nous sommes déterminés », à la sortie des presque 3 heures de discussions, qui se sont tenues en présence des représentants syndicaux FO et CGT Ma, et du directeur de l’entreprise Ivan Mercier, assisté de son prédécesseur à la tête de l’entreprise, Alexis Ruffet, dans le rôle du modérateur. Le Dieccte préside les réunions.

« La direction de Panima a proposé une augmentation de salaire de 50 euros que nous avons refusée, pour proposer d’étaler l’augmentation de 250 euros sur 2 ans, avec 125 euros supplémentaires au 1er janvier 2017, et idem un an après  », explique le délégué FO Daniel Ali. Le PDG de Servair aurait été contacté à ce sujet, mais sans apporter de réponse pour l’instant, « ils ont expliqué qu’ils allaient y travailler ce mercredi. »

L’entreprise en capacité de reprendre les livraison immédiatement

Panima, seul le service minimum est assuré
Panima, seul le service minimum est assuré

Excepté le service minimum assuré pour l’hôpital, le CRA et la prison, les livraisons ne reprendront donc pas. Ce mercredi la plupart des écoles terminent heureusement à midi, mais la journée de jeudi devrait également être perturbée, avec des fermetures des établissements scolaires à midi pour permettre aux élèves de rentrer chez eux se restaurer, les bus n’effectuant qu’une rotation par jour. Un problème qui perdure depuis lundi sans provoquer de réactions.

Dès qu’ils auront obtenu satisfaction, les syndicats assurent vouloir reprendre le travail. Selon eux, les dégâts causés par l’incendie qu’ils imputent à un groupe électrogène, ne perturberaient pas les livraisons, la fabrication des repas n’ayant pas cessé. « L’entreprise possède 19 à 20 camions, dont 4 sont inutilisables à la suite de l’incendie, et 5 réparables », rapporte Daniel Ali, FO. La direction demeure toujours injoignable.

Courrier de Panima affiché au CUFR
Courrier de suspension des livraisons de Panima au CUFR

Quelque soit l’issue du mouvement, un gros travail sera à faire en matière de dialogue social dans l’entreprise Panima, de l’avis de tous, avec pourquoi pas, la mise en place comme cela se fait dans certaines sociétés, de groupes de parole, comme le suggérait un des acteurs.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

DTPN, Mayotte, Laurent Simonin, PAF, POlice nationale, Cour des Comptes, Sénat

Insécurité : le commissaire Simonin met plus de “bleu dans la...

0
Davantage de moyens pour moins de policiers sur le terrain en France... la Cour des Comptes étrillait la police nationale dans un rapport dont nous nous étions fait l’écho. Profitant de la présence d’un haut fonctionnaire à la tête de notre police à Mayotte, promu au grade de commissaire général, le plus haut des commissaires, nous avons fait le point avec Laurent Simonin sur l’état opérationnel des services de la DTPN* dont il a pris la tête le 12 mars 2021
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...