30.9 C
Dzaoudzi
vendredi 20 mai 2022
AccueilOcéan IndienUne thèse sur les Mahorais de La Réunion: 4 ans de travail...

Une thèse sur les Mahorais de La Réunion: 4 ans de travail pour un autre regard sur cette communauté

L'association de quartier de la Chaumière organise de nombreuses actions avec les jeunes et les mamans
L’association de quartier de la Chaumière, à Saint-Denis, organise de nombreuses actions avec les jeunes et les mamans

C’est le quartier qui a mauvaise presse à La Réunion. La Chaumière, à Saint-Denis, est un endroit souvent stigmatisé pour une raison simple: il accueille une très grande communauté mahoraise et comorienne, une population que les Réunionnais ne portent pas toujours dans leur cœur. «Le quartier est mal vu et pourtant, moi qui y vit et qui y élève mes enfants, je sais que les choses sont beaucoup moins mauvaises que les gens le pensent. C’est tout l’objet de ma thèse», explique Mélanie Mezzapesa.

Depuis 4 ans, elle a amassé une quantité impressionnante d’observations «de terrain» pour proposer une réflexion sur les logiques migratoires de ces habitants, la construction identitaire des Mahorais à La Réunion ou encore les pratiques au sein de la communauté… «D’habitude, les anthropologues vont sur leur terrain puis ils rentrent chez eux. Moi, mes interlocuteurs, ce sont mes voisins!»

«Les Mahorais ont adapté leur culture au contexte réunionnais et au mode de vie urbain. Et c’est quelque chose de particulier de vivre dans un village qui n’est plus sa famille», relève Mélanie Mezzapesa. Sur le plan identitaire, certains peuvent être perdus et tous sont confrontés à la question de la place que leur accorde la société réunionnaise.
«Ils ne doutent pas d’être Français et d’être Mahorais, et certains d’entre eux qui sont là depuis longtemps d’être Réunionnais. Certains se font une place et réussissent à trouver du travail. Des jeunes excellent dans les études. D’autres finissent par partir en métropole…» Plus qu’un comportement commun à l’échelle d’une communauté, ce sont donc des parcours personnels sur lesquels Mélanie Mezzapesa se penche.

La volonté des mamans

Mélanie Mezzapesa achève 4 ans de travail sur sa thèse à la Chaumière
Mélanie Mezzapesa achève 4 ans de travail sur sa thèse à la Chaumière

«Il y a quelque chose de très frappant pour moi : c’est la volonté farouche des mamans de s’en sortir, pour elles et pour leurs enfants. Elles sont capables de s’organiser, de s’entraider et, contrairement aux idées reçues, de prendre les choses en main. Lorsqu’il faut par exemple accompagner des enfants, on peut toujours leur faire confiance, elles vont gérer. A leur façon. Mais les femmes mahoraises savent gérer tout ce qui concerne les enfants»… malgré un complexe d’infériorité qui n’est jamais très loin. «Même si elles en doutent, j’ai beaucoup appris auprès d’elle», explique l’anthropologue.

Mélanie Mezzapesa ne s’est pas contenter d’étudier les Mahorais à La Réunion. Elle est aussi venue à Mayotte, pour suivre par exemple quelques familles qui revenaient dans leur île natale pour passer des vacances. Cette semaine, elle était aussi chez nous mais avec une autre casquette : celle de formatrice au CNFPT (le centre de formation de la fonction publique territoriale). Elle assurait une session sur la médiation sociale avec des agents de plusieurs collectivités. «On a travaillé sur les adultes relais, les agents de prévention, les rôle des agents d’accueil, la gestion des conflits… Là encore, on est sur des éléments très culturels. Pour travailler ces questions, il est nécessaire de partir de leur réalité.»

Toujours impliquée

e quartier de la Chaumière, à Saint-Denis de La Réunion
Le quartier de la Chaumière, à Saint-Denis de La Réunion (Photos: Mélanie Mezzapesa)

Mélanie Mezzapesa a déjà commencé à rédiger sa thèse sous le double regard de ses maîtres de thèse à La Réunion et à Rouen, tout en continuant à s’impliquer dans la vie de son quartier. Au JDM, nous avions, d’ailleurs, déjà eu l’occasion de parler d’elle. Très active dans l’association de la Chaumière, elle encadre de nombreuses activités avec les jeunes mais aussi les mamans. Ainsi, en ce moment, une dizaine d’enfants du quartier participe à des actions avec un club de judo. Plus tôt dans l’année, 7 autres étaient partis en métropole pour l’Euro 2016.

L’asso a également signé une convention avec Sua Réunion pour faire venir le Moov’Africa et le fitness à la Chaumière. Elle travaille enfin avec un Cadi pour organiser des cycles de conférences sur des thèmes choisis par les mamans : relation de couple, lien parents-enfants, place des parents… Les sujets sont aussi révélateurs des préoccupations de ces Mahorais «expatriés», une communauté qui méritait bien qu’on la regarde pour mieux la considérer.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Olive crowd, Swansea, Mayotte, nappy

Une chercheuse mahoraise lance Nyfasi, le peigne qui apprivoise les cheveux...

139137
Elle se positionne sur un marché sans concurrence : le docteur Youmna Mouhamad lance un peigne pour que coiffure ne rime plus avec torture chez celles qui affichent avec coquetterie leurs cheveux afro. Chercheuse en Angleterre, elle y a bénéficié de gros coups de pouce qui lui ont permis de lancer son produit et de le breveter. Il faut maintenant passer à la vitesse supérieure en levant des fonds
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139137
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139137
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139137
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139137
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim

« Gi la wa Maore », lancement de la campagne pour les législatives chez...

139137
Les élections législatives se déroulant les 12 et 19 juin prochains, Les Républicains ont présenté leurs candidats, leurs suppléants dans les deux circonscriptions de l’île ainsi que le projet politique porté à l’échelle locale.  La conférence de presse s’est tenue ce jeudi au restaurant le 5/5.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com