25.9 C
Dzaoudzi
dimanche 2 octobre 2022
AccueilEconomiePort de Longoni: Le département renvoie la responsabilité des blocages sur MCG

Port de Longoni: Le département renvoie la responsabilité des blocages sur MCG

Le président du Conseil départemental reprend la parole dans le dossier du port de Longoni. Dans un communique-sur-les-tarifs-du-port diffusé ce jeudi matin, il entend «clarifier la situation concernant les tarifs» applicables au port.
Ainsi, le département explique que l’ensemble des tarifs portuaires soumis par MCG, l’exploitant du port, ont été approuvés (les outillages publics, le remorquage, les droits de ports et redevances sur marchandises). «Ils sont actuellement appliqués par MCG», précise le CD.

Les grues et les matériels de MCG sur le port de Longoni
Les grues et les matériels de MCG sur le port de Longoni

Seuls, ceux relatifs «aux grues et RTG» n’ont pas été approuvés par le Conseil départemental. Car sur ces tarifs, «le Département a fait diligenter, aux mois d’avril et mai 2016, une expertise, visant à apprécier leur bien-fondé. Celle-ci a conclu au caractère excessif et non justifié de ces tarifs», indique le département. «Par conséquent, et en raison de son attachement à la lutte contre la vie chère, le Département a fait part à la société MCG de son refus de valider ces tarifs et l’a invitée à lui soumettre une proposition tarifaire révisée. MCG a refusé de revoir les tarifs des grues et RTG à la baisse», provoquant ainsi le blocage actuel.

Pour débloquer la situation, le Département indique avoir «proposé l’organisation d’une conciliation, afin que soient déterminés, avant la fin de l’année, des tarifs de grues et de RTG acceptables par tous. MCG n’a jamais répondu à cette sollicitation. Toujours, dans l’optique de sortir de cette situation de blocage, le Conseil départemental a provisoirement validé les tarifs des grues et RTG en invitant le délégataire à prendre part activement aux concertations proposées. Cet arrêté était entaché d’illégalité, dans la mesure où, contrairement à ce qu’il prévoyait, ces tarifs de grues et RTG ne pouvaient être appliqués avant le 1er janvier 2017. Il a donc été retiré par le Conseil départemental.»

Par la suite, le Département affirme enfin avoir «proposé à MCG de réunir une commission de conciliation à la fin du mois de novembre, afin que des tarifs de grues et de RTG soient fixés avant la fin de l’année et puissent être appliqués dès le 1er janvier 2017. MCG a refusé cette conciliation, entretenant la situation de blocage actuelle.»

Bref, nous sommes toujours dans l’impasse mais le département pose clairement sa vision des choses, renvoyant la responsabilité des tensions actuelles à la société d’Ida Nel.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

3e édition de la fête du sel à Bandrélé du 7...

139125
La 3e édition de la Fête du sel, organisée par la mairie de Bandrélé, aura lieu du 7 au 9 octobre prochains. De nombreux...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139125
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139125
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139125
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139125
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139125
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com