27.9 C
Dzaoudzi
jeudi 2 décembre 2021
AccueilorangePrimaire: La droite se cherche un(e) champion(ne)

Primaire: La droite se cherche un(e) champion(ne)

Les 7 candidats de la primaire de la droite et du centre
Les 7 candidats de la primaire de la droite et du centre

Ils sont 7 à tenter de représenter leur camp: Jean-François Copé, François Fillon, Alain Juppé, Bruno Le Maire, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-Frédéric Poisson et Nicolas Sarkozy. Six d’entre eux sont issus du parti Les Républicains, Jean-Frédéric Poisson se présentant en tant que président des chrétiens-démocrates, le parti fondé par Christine Boutin.

A Mayotte, trois candidats ont bénéficié de comités de soutien, essentiellement Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, celui créé en faveur de Bruno Le Maire ayant été moins actif.

Tous les candidats ont été sensibilisés aux problématiques auxquelles notre département fait face. La fédération de Mayotte des Républicains a en effet envoyé une délégation à Paris qui a obtenu, sans difficulté, une place dans les agendas des 7 candidats. «Tous ont pris très au sérieux notre démarche et nos intérêts. Bien entendu, les trois qui sont en tête connaissaient déjà bien nos problématiques. Les autres se sont montrés très intéressés et concernés», souligne Mansour Kamardine, Le président de la fédération de Mayotte des Républicains.

•Quand et où voter ?
Les deux tours de la primaire se déroulent ce dimanche 20 puis dimanche prochain, le 27 novembre. Au total, plus de 10.000 bureaux de vote sont ouverts dans toute la France et 47 à Mayotte. Dans notre département, ils sont installés dans les 17 mairies qui ont toutes accepté d’accueillir ce scrutin.

Comme partout ailleurs, ils sont ouverts de 8h à 19h et les votes se font par bulletin papier. Seuls les Français de l’étranger peuvent voter par voie électronique, sur Internet. En revanche, nous ne connaîtrons pas tout de suite les résultats du vote dans notre département. Il n’y aura en effet pas de bureau centralisateur de la fédération de Mayotte. A l’issue du vote, chaque bureau de vote postera directement ses résultats via internet au Haut conseil national de la Primaire, qui enregistrera et validera les résultats.

«Nous avons acquis une certaine expérience dans l’organisation d’élections. Nous avons organisé par nous-mêmes l’élection du président de notre fédération, puis celle des présidents des sections communales», note Mansour Kamardine. Mais celle-ci est tout de même bien différente.

les-7-candidats-de-la-primaire-de-la-droite-et-du-centre-tf1•Qui peut voter à la primaire ?
Car cette élection primaire est ouverte et tous les Français inscrits sur les listes électorales au 31 décembre 2015 (ou qui seront majeurs lors de l’élection présidentielle) peuvent voter.
Les quelques 3.000 militants des Républicains, à jour de leur cotisation au 31 décembre dernier à Mayotte, ne sont donc pas les seuls à pouvoir participer au scrutin.

Il faut tout de même qu’ils se plient à deux obligations. D’abord, verser 2€ à chacun des deux tours, une somme destinée à contribuer à l’organisation du scrutin. Ils doivent ensuite, signer une charte dans laquelle figurent la phrase: «Je partage les valeurs républicaines de la droite et du centre et je m’engage pour l’alternance afin de réussir le redressement de la France.» Chez Les Républicains de Mayotte, on estime que des électeurs du MDM, le centre politique mahorais, pourraient participer en nombre à ce vote.

Une des grandes inconnues de ce scrutin restera jusqu’au bout la participation, qui devrait donner quelques angoisses ou espoirs aux candidats qui ne manqueront pas d’y voir des signes favorables aux uns ou aux autres tout au long de la journée. Mayotte ne devrait pas être le territoire de la République où la mobilisation sera la plus forte, loin de là. Chez Les Républicains, on reconnaît que l’on ne sent pas un engouement chez les Mahorais de la droite ou du centre.

Les premiers résultats nationaux devraient être connus aux alentours de 23 heures à Mayotte (21h à Paris), au moment où 2.000 des 10.000 bureaux de vote seront dépouillés et leur résultat validé.

RR
www.jdm2021.alter6.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Eric Dupond-Moretti, Justice, Thani MOhamed Soilihi, Mayotte

Annulation de la visite du ministre de la Justice à Mayotte

0
Le garde des Sceaux ayant été déclaré cas contact, a décliné sa venue à Mayotte. On espère que les annonces sont toujours valables et...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan