Avec TsiÔno, vous devenez un observateur du milieu marin

0
99

tsionoPlongez dans l’univers des sciences participatives le temps d’une soirée et repartez avec le kit de l’observateur pour devenir une sentinelle de la mer ! TsiÔno, qui veut dire « j’ai vu » en shimaoré, invite l’ensemble des usagers de la mer à partager leurs observations d’espèces remarquables via la plateforme internet dédiée. Ce réseau participatif lancé en juin 2015 est animé par le Parc naturel marin de Mayotte. Il a vocation à rassembler l’ensemble des observations réalisées par les personnes qui sillonnent la mer mais également à fédérer les initiatives déjà existantes dans le but d’améliorer les connaissances sur les espèces marines et de mettre en commun les données récoltées.

TsiÔno est ouvert à tout le monde : plaisanciers, plongeurs, amateurs de randonnée palmée ou d’apnée, professionnels de la mer ou associations, tous les amoureux du milieu marin sont des relais d’informations précieux. Réunir toutes nos observations de mammifères marins, raies, requins et autres espèces remarquables permettra d’en savoir plus sur les espèces présentes à Mayotte. Ces connaissances sont essentielles et contribuent à la définition des mesures de protection les plus efficaces.

Des mérous marrons dans la passe en SPoissons dans le lagon

Les observations de tous sont importantes. Elles permettent de connaître la répartition et compléter l’inventaire des espèces marines de Mayotte. Et grâce à la photo-identification, reconnaître et suivre chaque individu de certaines espèces, comme le grand dauphin de l’Indo-Pacifique, afin de mieux connaître leur comportement et d’évaluer la taille des populations. Mais aussi surveiller le développement des espèces dont la prolifération est le signe d’un déséquilibre écologique. Cette veille concerne notamment l’étoile de mer épineuse, Acanthaster planci.

Il s’agit aussi de connaître les phénomènes de regroupements de poissons dits « commerciaux ». Le but est d’identifier les lieux et les périodes de regroupement, essentiels dans le cycle de vie de ces espèces, afin de les protéger au mieux. Les mérous marron par exemple se regroupent dans la passe en S à certaines périodes pour se reproduire.

TsiÔno, c’est : 69 espèces suivies, 7 espèces concernées par des programmes de photo-identification, un outil unique en ligne pour apprendre à reconnaître les espèces marines, partager ses observations et visualiser les résultats, des partenariats engagés avec 24 organismes associatifs, des professionnels de la mer et des institutions, depuis le lancement de la plateforme, plus de 2 300 observations saisies et près de 1 000 photos collectées grâce aux 135 observateurs du réseau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here