Corsair se positionne comme une compagnie régionale de l’océan Indien

0
149
Corsair va s'installer dans les nouveaux locaux d'Orly Sud
Corsair opère depuis Orly Sud

Corsair veut faire de la zone océan Indien une de ses bases commerciales de première importance. Nous savons déjà que la compagnie va opérer dès le 24 janvier prochain une liaison entre Pamandzi et Saint-Denis. Mais elle compte faire bien plus. Corsair annonce à présent avoir obtenu les autorisations pour lancer une nouvelle ligne entre Madagascar et La Réunion, «grâce au soutien du Ministre du Tourisme ainsi que du Ministre des Transports et de la Météorologie».

L’ouverture de cette liaison régionale est donc une nouvelle concurrence frontale pour Air Austral, mais également pour Air Madagascar. Et la compagnie n’a pas attendu l’ouverture des réservations pour affirmer vouloir «faciliter le venue des Réunionnais à Madagascar, promouvoir les séjours touristiques combinés et plus largement faciliter les échanges économiques entre les deux îles».

Et ce n’est pas tout. Corsair vise également la très profitable ligne Réunion-Maurice. Elle a également demandé les droits de trafic sur cet axe.

Membre des Îles Vanille

Logiquement, Corsair rejoint le groupe des compagnies aériennes partenaires des îles Vanille, un concept qui, selon elle, va donc pouvoir «s’appuyer sur une desserte aérienne plus large et plus accessible».

Ce n’est donc pas par hasard que la compagnie célèbre en grande pompe les anniversaires marquants de sa présence dans l’océan Indien. Après les 10 ans de sa desserte de l’île Maurice, la compagnie française basée à l’aéroport de Paris-Orly va fêter ses 20 ans de présence à Madagascar.

CorsairElle avait en effet a obtenu ses premiers droits de trafic avec Antananarivo-Ivato, le 20 octobre 1996 rapidement suivi de son premier vol, le 2 novembre suivant. Dans un communiqué, la compagnie indique que durant 20 années, elle «est restée fidèle à Madagascar» et a desservi la Grande île avec constance au départ de Paris. Cette année, elle a accueilli plus de 35.000 passagers sur ses 3 fréquences hebdomadaires (en période haute) entre les deux capitales, avec «un produit et un service de qualité, très largement plébiscités par ses clients». Corsair revendique un coefficient d’occupation moyen de 87% et annonce une nouvelle classe Affaires vers Madagascar pour l’automne 2017.

Madagascar, «l’île aux trésors»

Avec cet anniversaire, Corsair en profite pour se positionner comme un acteur ayant «participé activement au développement du transport aérien et du tourisme», aux côtés du gouvernement et des opérateurs touristiques malgaches. Et elle déclare vouloir continuer d’accompagner le gouvernement «dans sa dynamique de déploiement du tourisme» au moment la Grande île opère ce que les spécialistes du marketing appellent un «rebranding», une nouvelle signature commerciale appelée à attirer les visiteurs. Madagascar devient ainsi «l’île aux Trésors», une nouvelle signature que la compagnie aérienne compte mettre en avant après avoir signé une convention avec l’Office National du Tourisme Malgache.

Le PDG de la compagnie aérienne Pascal de Izaguirre rappelle que TUI (propriétaire de la compagnie et leader mondial du tourisme) «programme cette année des circuits Nouvelles Frontières, et des voyages individuels qui permettront de découvrir l’île ainsi que de nombreux hôtels à Nosy Be». La compagnie met enfin en avant une implication dans la vie sociale de Madagascar: «grâce à l’ONG Aéropartage qui implique une grande partie des personnels, ont pu être construits une école primaire de 270 élèves, un centre d’accueil et une bibliothèque communale à proximité d’Antananarivo».

RR
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here