Deux événements basket avec l’Open Streetball et les demi-finales de la Coupe de France

0
110

basket-1er-open-de-streetballC’est un double événement de basket qui se déroule ce weekend à Mayotte. Les amateurs vont en effet pouvoir vivre les demi-finales de la Coupe de France à Kawéni. Ce samedi, à 19 heures, la première demi-finale opposera Vautour, un club en pré-nationale, à Wenka City qui lui évolue en régionale.
Demain dimanche à 18h15, ce sera au tour du BCM et de Fuz’Ellips se s’affronter. Les vainqueurs se retrouveront en finale samedi prochain.
Mais le spectacle sera aussi place de la République à Mamoudzou. Le «basket de rue» va prendre possession de l’endroit pour le premier «Open de streetball» de Mayotte. 37 équipes vont s’opposer lors des phases de poules samedi, puis des phases finales dimanche, réparties en deux catégories: les moins et les plus de 15 ans.

Un tournoi sur des terrains mobiles

Le streetball, ça ne vous dit peut-être pas grand-chose. Sachez que la discipline a vu le jour aux Etats-Unis dans les années 1950, à l’initiative d’un professeur d’université qui voulait occuper ses élèves. Ce «basket de rue» se joue sur un «playground», un demi terrain de basket généralement en goudron sur lequel deux équipes de trois joueurs s’affrontent.

Des "playgrounds" à base de dalles thermoplastiques
Des « playgrounds » à base de dalles thermoplastiques

Les règles de ce sport sont proches de celles du basket-ball, tout en offrant plus de liberté aux joueurs, ce qui fait de la discipline un véritable «show» à regarder. Outre les contacts qui sont nettement plus tolérés, le comptage des points ne se fait pas de la même façon, avec uniquement des paniers à 1 ou 2 points selon que le tireur est ou non dans la raquette.

La compétition va s’organiser sur des terrains mobiles, grâce à des structures en plastiques. Ces dalles sont un équipement novateur, permettant la pose rapide d’un terrain de basket… mais ça fonctionne aussi pour d’autres sports comme le tennis, le volley-ball, le handball, le badminton… Les dalles s’accrochent entre elles pour former un terrain aux dimensions souhaitées en fonction du sport pratiqué. Cette pose peut se faire aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

Basket mais aussi dunk et bien d’autres choses

Le revêtement plastique ne modifie pas la pratique du sport puisque les dalles répondent à des normes imposées par des fédérations et notamment celle de basket.
C’est Citécom qui met à disposition ce «Playground». C’est aussi cette société qui est à l’origine de l’évènement.

Le tournoi dure toute la journée de samedi et de dimanche, de 9h à 17h, et comme le streetball fait partie des cultures urbaines, des animations vont venir s’ajouter au spectacle sportif, avec en particulier un concours de dunk ou la présence de Slam Nation.

RR
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here