28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 27 janvier 2022
AccueilEnvironnementL’environnement : il faut commencer par la base

L’environnement : il faut commencer par la base

Ordures et déchets à Kawéni ce jeudi 13 octobre
Ordures et déchets à Kawéni ce jeudi 13 octobre

Mayotte s’est enfin saisie du sujet de l’environnement. Un tel thème aurait vu un hémicycle aux 3/4 vide il y a encore 6 ans, peuplé de mzungus transposant les préoccupations métropolitaines, et n’entendant que leur voix en écho. Si aujourd’hui, devant un hémicycle comble, la prise de conscience transparaissait dans le choix d’experts qualifiés, l’intervention, bruyante, de Faouzia Kordjee dès le départ clouait la réflexion au pilori : « Arrêtons les colloques, et commençons par demander au préfet de chasser les vendeurs de fripes qui abiment notre mangrove ! On demande aux mahorais de faire des efforts, mais ceux qui vivent clandestinement n’en font pas », lançait-elle dans l’hémicycle.

La mangrove qui longe la route à Mamoudzou vers Kawéni est en effet abimée par les déchets jetés par ces vendeurs à la sauvette. Un peu plus loin, c’est l’absence de ramassage des poubelles par la mairie qui laisse les chèvres brouter les ordures ce jeudi matin.

Pour autant, il faut se projeter et proposer des pistes d’évolutions énergétiques ou de préservation de la ressource en eau pour protéger notre île dans l’avenir, les deux thèmes des tables rondes de la matinée, et préserver notre patrimoine naturel, lutter contre la pollution et mettre en place des outils de gestion de l’environnement, comme le proposait le programme de l’après-midi.

47% du mix énergétique, « c’est possible »

Les intervenats de la journée, après l'inauguration par Raïssa Andhum (au centre)
Les intervenats de la journée, après l’inauguration par Raïssa Andhum (au centre)

Raïssa Andhum, la conseillère départementale chargée de l’Aménagement et du Développement durable, est aux commandes. Elle commence par réagir à l’apostrophe de Faouzia Kordjee : « J’ai initiée cette journée justement parce qu’il faut se parler et partager notre vision. Nous avons d’ailleurs mis à disposition des flyers pour que vous notiez vos questions que nous récolterons à l’issue », et répond à une question du public sur l’utilité d’une telle journée, « nous en ferons une synthèse qui sera diffusée auprès de la population. »

Première conférence, et premiers signes que la question de l’environnement peut nous dépasser : « Comment arriver en 2020 aux 50% d’énergies renouvelables, étant donné que nous n’en sommes même pas à 5% ? » Pour l’élue, si le sénateur Thani Mohamed a porté la barre à 50%, « ce n’est pas forcément pour l’atteindre, mais pour nous forcer à l’exigence et à avoir de l’ambition. »

Et il ne s’est pas trompé s’il on écoute le représentant d’Electricité de Mayotte : « Il y a seulement 4 ans, personne ne s’occupait de la maîtrise de l’énergie à Mayotte. Or, si on décline l’ensemble des projets portés, nous pouvons arriver à prés de 47% à l’échéance de 2020. »

La réglementation nationale ne suit pas

Question sur le mix énergétique
Question sur le mix énergétique

Il s’agit du photovoltaïque, « qui peut augmenter de 4 points le mix énergétique en faveur du renouvelable », des turbines biomasse, dont celle de la STAR, +15 à 20 points, de la récupération de chaleur des fumées de la centrale EDM de Longoni, à préciser, de la récupération de chaleur sur l’eau de refroidissement de la même centrale, +2 points… Des projets inscrits à la Programmation pluriannuelle de l’énergie.

Rappelons que la ministre Ségolène Royale a mis un an pour répondre au sénateur Thani Mohamed sur le projet mahorais OPERA qui permettrait de stocker l’électricité produite par le photovoltaïque… Evitons de désespérer tout à fait en comptant sur un prochain appel à projet de l’Etat sur une Centrale photovoltaïque, puisque Mayotte avait été écartée du précédent. « Mais le conseil départemental peut se substituer au gouvernement pour ces appels à projet », rappelait un intervenant, « ce qui nous permettrait d’avoir un regard mahorais proche de nos problématiques. »

Parmi le public, une question appelait à effectuer un bilan social des investissements liés aux énergies renouvelables : « Combien d’emplois a-t-on créé ? »

La Journée se termine vers 17h avec la synthèse proposée par Raïssa Andhum qui aura prouvé que le conseil départemental s’est saisi du sujet en proposant des interventions à la hauteur des enjeux.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Centre pénitentiaire, Mayotte

Blocage de l’entrée de la prison par une partie des surveillants...

139522
Une quarantaine d’agents CGT du centre pénitentiaire en a fermé les grilles ce jeudi pour protester contre la baisse de prestations familiales. S’ils ne sont pas suivis par les autres syndicats, majoritaires, ils soulèvent néanmoins une problématique épineuse de décalage entre les acquis et les textes
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
COI, Jean-Yves Le Drian

Renforcement de la coopération entre les Etats membre de la COI

139522
La France exerce la présidence de la Commission de l’océan Indien (COI) de mai 2021 à février 2022. C'est à ce titre que le conseil des ministres a approuvé ce mercredi une évolution de l'accord de coopération entre les 5 pays membre
RUP, Sébastien Lecornu, Mayotte, Schengen

Révision de Schengen et de la politique des RUP : « Mayotte a une carte à...

139522
Une nouvelle stratégie à l’égard des Régions Ultrapériphérique de L’Europe, dont Mayotte, est en cours d’élaboration par la Commission européenne qui la finalisera en mai 2022. Chacun était prié de défendre sa position au sein d’une stratégie commune
Projet de loi Mayotte, Sébastien Lecornu, Mayotte

Projet de loi Mayotte : le sujet se politise de plus en plus

139522
Le timing aidant avec des élections présidentielles qui se rapprochent, réduisant peu à peu le nombre de conseils des ministres susceptibles de l’examiner, le projet de loi Mayotte entame sa 2ème semaine de feuilleton du « je t’aime, moi non plus »
Mayotte, LR

Législatives : Issihaka Abdillah confirmé comme candidat LR

139522
Les candidats commencent à se mettre en ordre de marche pour les prochaines législatives qui se tiendront les dimanches 12 et 19 juin 2022. Les LR ont investi au niveau national deux candidats sur...
Mayotte, projet de loi

Projet de loi Mayotte : les maires et trois parlementaires cherchent un consensus

139522
Ils essaient de sauver les meubles. Les élus locaux et trois parlementaires appellent d’un côté le gouvernement à s’engager sur un calendrier, et de l’autre, les élus départementaux à réexaminer le projet de loi à la lumière des 85 propositions envoyées par le gouvernement. « C’est une opportunité unique pour Mayotte », clament-ils
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com