22.9 C
Dzaoudzi
lundi 15 août 2022
AccueilEconomieBientôt un marché de gros pour les fruits et légumes de Mayotte

Bientôt un marché de gros pour les fruits et légumes de Mayotte

.
Des productions locales toute l’année

C’est un des projets salués par Ericka Bareigts, la ministre des Outre-mer la semaine dernière, et retenu dans l’appel à projets du gouvernement pour donner un coup d’accélérateur à l’économie sociale et solidaire à Mayotte : La création d’un marché agricole de gros, sur le modèle de ceux qui existent en métropole et dans les autres DOM.

«L’objectif, c’est de permettre à tous les Mahorais de trouver toute l’année, des fruits et des légumes. Les professionnels, par exemple, achètent actuellement leurs produits frais sur le bord de la route ou chez des petits producteurs, sans facture. Avec un marché de ce type, on poursuit la professionnalisation de la filière», se réjouit Elise Bouquet, coordinatrice à la Coopac, l’une des 3 structures engagées dans le projet.

Avec la Coopadem et l’entreprise de matériels agricoles Agrikagna, ils ont créé l’Ucoopam, l’union des coopératives agricoles de Mayotte. Ensemble, ils regroupent près de 1.000 agriculteurs et éleveurs répartis sur tout le département. Leurs organisations, coopératives et filiale d’approvisionnement, emploient 25 salariés, techniciens, ingénieurs, vétérinaires, commerciaux et personnels administratifs… De quoi peser dans la nécessaire structuration de l’agriculture mahoraise.

Le pavillon des fruits et légumes de Rungis, le MIN à côté de Paris (Image: Wiki Commons)
Le pavillon des fruits et légumes de Rungis, le MIN à côté de Paris (Image: Wiki Commons)

Un de leurs objectifs est donc de mettre en place ce marché de produits frais locaux, qui s’élèverait à Combani, la commune de Tsingoni étant partenaire du projet. «Nous sommes l’un des plus petits projets retenus par le ministère. Nous avons simplement demandé le financement des études et nous avons obtenu environ 31.000 euros», précise Elise Bouquet.

Sur le modèle national

Le principe du marché de gros est qu’il regroupe en un seul lieu les agriculteurs, les éleveurs, les transformateurs et les acteurs de la distribution de produits alimentaires frais. La France compte 17 marchés d’intérêt national (MIN), en métropole mais également dans les Outre-mer. Le plus connu est bien entendu celui de Paris, installé sur la commune de Rungis. Plus près de nous, on trouve celui de La Réunion positionné à Saint-Pierre.

Le MIN de Mayotte: Le projet porté par l'Ucoopam
Le MIN de Mayotte: Le projet porté par l’Ucoopam

Les MIN sont toujours portés, à la fois par les «professionnels de la mise en marché» et par des collectivités locales. Ces vastes marchés de gros assurent l’approvisionnement en produits frais, locaux et de qualité de dizaines de millions de consommateurs… Et il manque cruellement à Mayotte!

Un MIN d’ici à deux ans

Avec notre population galopante et la mise en place des cantines scolaires, la filière agricole doit absolument trouver une organisation pour fournir en productions locales des besoins toujours plus importants. De l’autre côté, des milliers de petits agriculteurs et d’éleveurs cherchent à mettre leurs produits sur le marché sans disposer d’outils performants pour y parvenir. La structure promet donc de rapprocher ces producteurs locaux des professionnels de l’alimentaire.

Et maintenant ? Grâce aux sommes annoncées, les études vont pouvoir démarrer (création de la structure support du marché, cahier des charges pour la construction d’une plateforme de commercialisation, outils de valorisation des produits locaux…). L’Ucoopam espère voir naître son MIN d’ici à deux ans. «Beaucoup va dépendre de la mairie de Tsingoni pour que nous trouvions le terrain qui convienne», indique Elise Bouquet. L’Ucoopam doit, elle aussi, se structurer. Elle est toute récente et ne compte encore aucun salarié. Nous sommes au début d’une belle aventure qui ne peut que servir les intérêts partagés des producteurs comme des consommateurs.

RR
www.jdm2021.alter6.com

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Décès de notre confrère Faïd Souhaili

139125
C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès du journaliste de Mayotte la 1ere, Faïd Souhaili. C’était un confrère d’une grande...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le...

139125
L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139125
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139125
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139125
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139125
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com