25.9 C
Dzaoudzi
dimanche 2 octobre 2022
AccueilFaits diversAprès sa garde à vue, le sénateur Abdourahamane Soilihi réaffirme son innocence

Après sa garde à vue, le sénateur Abdourahamane Soilihi réaffirme son innocence

abdourahamane-soilihiComme il l’a déjà fait à plusieurs reprises depuis que son nom est cité dans une affaire d’abus de biens sociaux et de favoritisme présumés, le sénateur de Mayotte Abdourahamane Soilihi prend la parole. Après son placement en garde à vue durant la journée de lundi, il publie un communiqué pour faire part de sa vision des faits dont il est soupçonné.

S’il confirme avoir été auditionné dans les locaux de la section de recherches de la Gendarmerie à Mamoudzou ce lundi, il indique que cette audition «était prévue et programmée» et qu’elle «s’est déroulée dans le cadre d’une garde à vue comme il est d’usage dans ce genre d’affaire et n’a duré qu’une journée».

Il rappelle également que depuis la levée de son immunité parlementaire, il l’avait appelé de ses vœux: «Je souhaitais pouvoir m’expliquer et accéder enfin aux éléments de cette affaire», précise-t-il.

Une relation “purement amicale”

Dans son communiqué, il poursuit: «J’ai noué durant mon mandat de maire de Mamoudzou une relation, de mon point de vue placé sous le signe de l’amitié, avec un entrepreneur. Dans le cadre de cette relation, ce dernier a effectivement fait preuve de générosité à mon égard, que je mettais sur le compte de notre relation amicale. Comme dans toutes relations de ce type, il est fréquent aussi que chacun paie à son tour des repas dans des restaurants à l’autre, ce qui a été fait.

A aucun moment je n’avais connaissance de l’origine des fonds qu’il utilisait pour ce faire, pensant qu’il s’agissait d’ailleurs de ses propres deniers.
J’avais alors toute confiance dans cette relation, que je pensais purement amicale», explique-t-il.

Le sénateur précise qu’il a découvert lors de son audition que l’entrepreneur «avait imputé ces dépenses et d’autres (…) sur le compte d’une de ses sociétés. Cette information, ainsi que les motifs réels poursuivis par ce dernier, m’ont profondément choqué».

Pas de marché pour cet entrepreneur

Il tient aussi à affirmer «qu’aucune société de cet entrepreneur n’a travaillé pendant la durée de mon mandat de maire, pour la commune de Mamoudzou, ni bénéficié d’un quelconque marché».

Selon Abdourahamane Soilihi, le projet que l’entrepreneur visait était l’aménagement de la zone de Mtsapéré. «Elle figurait dans mon programme électoral», a noté l’ancien maire qui explique qu’il «a été mis en place, piloté et organisé par une Assistance à Maitrise d’Ouvrage et un comité de suivi composé d’élus, aidé par les services de la ville. Et comme tout le monde sait, le projet n’a pas abouti puisqu’aucune candidature d’aménageur n’a été déposée, c’est pourquoi l’appel d’offre a été déclaré infructueux.»

Pour conclure, le sénateur réaffirme ce qu’il n’a jamais cessé de dire dans ce dossier: «Je me considère innocent dans toute cette affaire.»

L’enquête se poursuit.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

3e édition de la fête du sel à Bandrélé du 7...

139125
La 3e édition de la Fête du sel, organisée par la mairie de Bandrélé, aura lieu du 7 au 9 octobre prochains. De nombreux...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139125
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139125
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139125
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139125
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139125
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com