29.9 C
Dzaoudzi
mercredi 8 décembre 2021
AccueilEconomieLa départementalisation de Mayotte, à quels frais ?

La départementalisation de Mayotte, à quels frais ?

Les locaux de l'INSEE à KawéniIl est revenu en juin du grand nord de la métropole et n’a pas changé, Ibrahim Boinahery, après avoir servi à la Direction régionale de l’Institut National de la Statistique et des Études Economique de Lille. De retour à Mayotte pour installer le service statistique du commissariat de police, il continue à pointer l’inaction envers les 101ème département : « En dehors du vice-rectorat, aucun service déconcentré de l’Etat ne s’est doté d’un service statistique », déplore-t-il.

Et pourtant, les données sont a minima utiles au débat, « lorsque les syndicats évoquent un problème d’attractivité, ils n’ont pas le nombre d’agressions ou de vol impliquant des agents de l’Education nationale », mais sont surtout indispensables aux prévisions de développement du pays, « sans elles, on avance au coup par coup. »

Le statisticien prend l’exemple de l’équipement (DEAL) : « Si ces services comprenaient l’intérêt de chiffrer le nombre de délivrance annuelle de permis de conduire, on pourrait prévoir les infrastructures routières nécessaire, l’accroissement du nombre de logements, etc. On s’aperçoit actuellement d’un glissement des habitants de Mamoudzou vers Tsararano et Dembéni, mais personne ne l’a étudié, et on se demande pourquoi il y a des bouchons le matin ! »

Elément incontournable des négociations

Ibrahim Boinahery : "Des avancées à enveloppe constante pour l'Etat"
Ibrahim Boinahery : “Des avancées à enveloppe constante pour l’Etat”

La déficience de statistique peut donc être un handicap au développement : « Nous n’évaluons pas les politiques de l’Etat. Résultat, à chaque fois que l’on se félicite d’une avancée pour Mayotte, c’est en fait à enveloppe constante globale. » Ibrahim Boinahery illustre son propos avec l’allocation de rentrée scolaire : « Le fléchissement du nombre d’enfants scolarisés en métropole a permis de réaffecter le surplus à Mayotte. »

Et avec un thème cher aux syndicalistes, l’indexation : « Les congés administratifs versés tous les 3 ans aux résidents, se muent en congés bonifiés versés tous les 5 ans, avec une prise en charge partielle du billet d’avion. »

Il va encore plus loin, « l’Etat prend les chiffres qui l’intéresse », ce fut le cas par exemple sur la révision de la dotation de fonctionnement région proposée la semaine dernière par Manuel Valls qui se basait sur une estimation de population non actualisée. « C’est pourquoi tous les DOM se dotent de leurs services statistiques pour contrer les chiffres de l’Etat. La production statistique est devenue un élément incontournable des négociations. On ne peut pas arriver dans les ministères à Paris les mains vides, quand en face, ils ont des chiffres solides. »

« L’Etat profite de la médiocrité »

Les mairies doivent mettre en place des plans de formation (Ici, la mairie de Bandraboua)
Expliquer l’importance du vote

Le désengagement de l’Etat vis à vis de Mayotte a été confirmé par la Cour des Comptes, et partiellement reconnu par le premier ministre Manuel Valls qui s’est engagé à un rattrapage. Sans ce rapport d’ailleurs, les élus ne parvenaient à aucun résultat. Et celui qui fut aussi maire de Tsingoni demande que « la population ait conscience de l’importance du vote, et des élus qu’elle va choisir. En 2014, le directeur de l’AFD avait publiquement donné le nom des communes qui marchaient bien. Mais aux élections suivantes, tous ces maires furent battus », lance-t-il dans un grand rire en s’englobant dans la mésaventure, et compte d’ailleurs se présenter aux législatives dans le sud. « L’Etat en tire une conclusion très simple et constate que c’est ceux qu’il finançait le plus dont la population ne veut pas. Dans les ministères, ils se frottent les mains, ils profitent de cette médiocrité. »

Surtout que le vivier de statisticiens serait fécond à Mayotte, « des masters, des DUT de statistiques, à qui il faut donner des perspectives. »

Une petite phrase dont on ne sait pas trop si elle a été réellement prononcée par Nicolas Sarkozy, lui revient en mémoire : « ‘La départementalisation de Mayotte ne doit pas couter un euro à la France’, c’est réussi ! Les élus doivent être force de proposition. Je propose à ce sujet que se tienne une ou deux fois par an, une conférence des élus de Mayotte. Outre que cela leur fournira de la matière, la population jugera sur pièce les élus les plus motivés. »

« Les stats, c’est comme la minijupe, ça donne des idées, mais ça cache l’essentiel », avait déclaré le général de Gaulle. A Mayotte, il faudrait déjà pouvoir avoir des idées…

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

DTPN, Mayotte, Laurent Simonin, PAF, POlice nationale, Cour des Comptes, Sénat

Insécurité : le commissaire Simonin met plus de “bleu dans la...

0
Davantage de moyens pour moins de policiers sur le terrain en France... la Cour des Comptes étrillait la police nationale dans un rapport dont nous nous étions fait l’écho. Profitant de la présence d’un haut fonctionnaire à la tête de notre police à Mayotte, promu au grade de commissaire général, le plus haut des commissaires, nous avons fait le point avec Laurent Simonin sur l’état opérationnel des services de la DTPN* dont il a pris la tête le 12 mars 2021
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...