26.9 C
Dzaoudzi
mercredi 8 décembre 2021
AccueilorangeL’Intersyndicale des agents du CD très critique sur la gestion des ressources...

L’Intersyndicale des agents du CD très critique sur la gestion des ressources humaines

Frédéric Veau et Soibahadine Ibrahim ont évoqué la semaine dernière les mesures à prendre
Frédéric Veau et Soibahadine Ibrahim ont évoqué la semaine dernière les mesures à prendre

A la question de l’arbitrage qu’il comptait mettre en place pour régler le budget du conseil départemental, le préfet de Mayotte nous avait répondu la semaine dernière appliquer stricto sensu les recommandations de la Chambre régionale des Comptes : « Nous sommes en train d’examiner la situation avec les équipes du Conseil départemental. Mais ma marge de manœuvre est extrêmement encadrée par la loi puisque je dois respecter l’équilibre budgétaire d’ensemble dégagé par la Chambre régionale des comptes et si je m’écarte de ses préconisations, je dois le motiver. » Un sujet qu’il va certainement évoquer avec la ministre Pau-Langevin lors de son entrevue mercredi 31 août à Paris.

Il n’aura donc visiblement d’autres alternatives que de contenir la masse salariale et de geler l’indexation des salaires. Ces deux conseils de la Chambre, le président Soibahadine n’avait pas voulu les appliquer, « sur quels critères devrais-je licencier des agents ? », nous avait-il interpellé,  « et si je n’applique pas le rattrapage de l’indexation, je me heurte à une grogne sociale de la part des agents. »

La matière grise agonise

Le préfet va donc faire le sale boulot, alors que se profile le mouvement social craint par le président du département. Regroupé en Intersyndicale CFDT, CGT Ma, CCCGT, Sud CT, et rejoint par FO, les agents annoncent un mouvement de grève pour ce 5 septembre.

Askandari Allaoui s'est opposé à la nouvelle organisation lors du Comité technique
Askandari Allaoui a constamment dénoncé le clientélisme, quelques soient les équipes en place

Les points de revendications sont multiples, avec en toile de fond la crainte de voir les préconisations de la Chambre devenir réalité. « L’indexation de la rémunération des contractuels a déjà été bloquée. Une quarantaine d’entre eux est concernée. »

Ils reprochent aussi aux exécutifs successifs une gestion clientéliste de la masse salariale, « le recrutement de proches engendre des dégâts collatéraux, et notamment un déficit de production administrative, ajouté à un manque de rigueur. La matière grise agonise au conseil départemental, car les gens sont mis au placard. Et beaucoup de recrutements ont été faits par cet exécutif. Des contrats de 6 mois, et qui sont déjà en congé maternité…»

Les engagements de Manuel Valls attendus

Une partialité qui toucherait aussi le gel des carrières, « depuis 2012, l’administration n’organise pas de commission paritaire pour faire évoluer les carrières des agents », s’ensuit une démotivation.

Leur porte-parole, Allaoui Askandari, demande aussi la prise en charge de la mutuelle, la mise en place des œuvres sociales permettant de profiter notamment de tickets restaurant, la validation d’un plan de formation.

Il rappelle au préfet ses marges d’actions, qui ont déjà fait l’objet d’un échange la semaine dernière entre Frédéric Veau et le président Soibahadine Ibrahim Ramadani. Elles reposent sur les engagements du premier ministre évaluant à 50 millions d’euros la dette de l’Etat envers le département. Et si le ministère des Outre-mer s’était voulu rassurant en juin, indiquant que les services y travaillait, le sujet revient en urgence sur le tapis au moment de faire des coupes sombres.

« D’autres marges de manœuvre existent, comme l’accélération des titrisations », poursuit Askandari Allaoui, qui évoque ces terrains, sur lesquels le département paie injustement des impôts, « 1 à 2 millions d’euros par an, alors que le principe d’acquisition de ces parcelles au profit de l’occupant est acquis. »

Des échanges ont eu lieu entre les agents et l’équipe dirigeant au conseil départemental, « sans évoquer les points de revendication ». Les agents ne descendront pas dans la rue, « nous allons fermer nos bureaux et organiser des ateliers de réflexion ».

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

  1. 59727 701234Visiting begin a business venture around the web normally means exposing your products or services moreover provider not only to some individuals inside your town, but yet to a lot of future prospects who may be more than the internet several times. effortless internet business 102887

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

DTPN, Mayotte, Laurent Simonin, PAF, POlice nationale, Cour des Comptes, Sénat

Insécurité : le commissaire Simonin met plus de “bleu dans la...

0
Davantage de moyens pour moins de policiers sur le terrain en France... la Cour des Comptes étrillait la police nationale dans un rapport dont nous nous étions fait l’écho. Profitant de la présence d’un haut fonctionnaire à la tête de notre police à Mayotte, promu au grade de commissaire général, le plus haut des commissaires, nous avons fait le point avec Laurent Simonin sur l’état opérationnel des services de la DTPN* dont il a pris la tête le 12 mars 2021
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...