Eclipse du soleil à Mayotte le 1er septembre: Les recommandations pour observer sans danger

0
55
Eclipse du soleil de 1999 dans l'hémisphère nord (Image: Wiki Commons)
Eclipse du soleil de 1999 dans l’hémisphère nord (Image: Wiki Commons)

La nuit tombera en plein jour! Une éclipse «annulaire» va plonger Mayotte, Madagascar ou encore La Réunion dans le noir, le 1er septembre prochain. Chez nous, le phénomène se déroulera en fin de matinée, de 10h40 à 14h20. Le maximum d’obscuration du soleil aura lieu à 12h32 et devrait durer environ 3 minutes.

Contrairement à une éclipse totale, une éclipse annulaire ne masque pas intégralement le soleil. La Lune étant alors à son point le plus éloigné de la Terre, elle n’est pas assez grande pour cacher le Soleil en entier. Lorsque les deux astres sont alignés, un anneau de lumière entoure le satellite de la Terre et la partie visible du Soleil prend alors la forme d’un anneau.

Dans notre région, le phénomène est exceptionnel puisque l’association astronomique de La Réunion estime que la précédente remonte… à 1801 ! D’ailleurs, il faudra attendre l’an 2267 pour qu’un tel phénomène soit à nouveau visible dans la région.

Un danger pour les yeux

Evidemment, l’observation du phénomène dépendra des conditions météorologiques et nous sommes nombreux à souhaiter que le ciel soit, ce jour-là, complètement dégagé. Pour autant, il ne faut pas observer cette éclipse n’importe comment. L’Agence régionale de Santé (ARS OI) publie ce mardi matin, les bonnes pratiques pour éviter un accident oculaire.

En effet, l’observation sans précaution d’une éclipse de soleil est susceptible d’entraîner des lésions ophtalmologiques graves et irréversibles. Les risques pour les yeux auxquels expose une observation directe du soleil, sont de deux natures: des lésions de la cornée liées essentiellement aux ultraviolets. Celles-ci sont douloureuses mais réversibles en quelques jours.

L'éclipse solaire du 1er septembre prévue par la NASA (Image: Wiki commons)
L’éclipse solaire du 1er septembre prévue par la NASA (Image: Wiki commons)

Plus graves, les lésions de la rétine sont des brûlures liées à l’effet de chaleur du rayonnement solaire et à des conséquence chimiques sur ces cellules. Ces lésions peuvent altérer définitivement la vue, prévient l’ARS.

Des lunettes conformes

Conséquence, pour observer cet événement dans de bonnes conditions de sécurité, il est indispensable de se munir de lunettes spéciales de protection complètement opaques à la lumière normale. Elles sont disponibles auprès de certains opticiens de l’île.

Pour être certain que les lunettes sont bien conformes, il convient d’être vigilant et de vérifier qu’elles portent le marquage «CE». Elles doivent par ailleurs être accompagnées d’une notice d’information rédigée en langue française, précise et compréhensible, comprenant notamment le nom et l’adresse du fabricant ou de son représentant dans l’Union Européenne ainsi que les avertissements d’utilisation et toute autre préconisation utile.

Etre prudent pour profiter du spectacle

Malgré la protection, l’ARS recommande tout de même de limiter à quelques minutes les observations du soleil et de faire des pauses entre deux observations pour reposer les yeux. Et il est surtout recommandé aux personnes ne disposant pas d’équipement de protection adapté de ne pas observer l’éclipse : profiter du spectacle avec des verres fumés, des films radiologiques ou de simples lunettes de soleil, représente un réel danger.

Autres précautions à prendre, sur la route où les conditions de luminosité pourront perturber les conducteurs mais également en mer, où l’ARS recommande la prudence.

Sachez que pour plus d’informations, le vice-rectorat de Mayotte a mis en place un site pédagogique à destination des enseignants : www.eclipse-mayotte.com

RR
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here