28.9 C
Dzaoudzi
vendredi 7 octobre 2022
AccueilorangeAnthmane Aboubacar, premier sous-préfet mahorais, nommé directeur de cabinet dans la Marne

Anthmane Aboubacar, premier sous-préfet mahorais, nommé directeur de cabinet dans la Marne

Anthmane Aboubacar
Anthmane Aboubacar

Le Premier ministre avait annoncé aux élus mahorais, venus à Paris pour le bilan de la 1ère année du pacte Mayotte 2025, que pour la 1ère fois, un sous-préfet originaire de Mayotte allait être nommé. Il s’agissait d’Anthmane Aboubacar, frère du député Ibrahim Aboubacar. Depuis, tout le monde attendait que le Conseil des ministres lui attribue une affectation officielle. C’est chose faite depuis ce matin

Anthmane Aboubacar est nommé au poste de directeur de cabinet du préfet de la Marne.

Agé de 43 ans, cadre du ministère de l’intérieur depuis 15 ans, Anthmane Aboubacar était jusqu’à présent affecté à la direction des ressources humaines de la préfecture de police de Paris en tant que chef du bureau des rémunérations et des pensions des administrations parisiennes.

Un parcours déjà riche

Son parcours professionnel, riche et diversifié, l’a amené à occuper plusieurs postes de chef de bureaux en préfecture, y compris en Outre-mer à la préfecture de la Réunion, en collectivité territoriale (conseil général de la Réunion) et en administration centrale , au cabinet du directeur général de la police nationale et à la direction de la modernisation et de l’administration territoriale (DMAT).

Tout au long de sa carrière, Anthmane Aboubacar a travaillé sur des thématiques qui intéressent directement le métier de sous-préfet : la sécurité publique et la prévention de la délinquance, l’ordre public, la sécurité civile et la gestion des crises, le travail au quotidien avec des élus, l’élaboration et la rédaction de normes juridiques touchant à la police nationale, l’organisation et les missions des préfectures et des services déconcentrés de l’État.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Arrivée à Mayotte du pont de secours de Dzoumogné : «...

139137
C’est un déchargement inédit qui s’est déroulé ce jeudi en fin d’après-midi au port de Longoni avec l’arrivée d'un viaduc métallique démontable. Ouvrage ayant vocation à remplacer temporairement l’actuel pont de Dzoumogné, son acheminement sur le site est prévu en début de semaine prochaine pour une ouverture à la circulation dès le 17 octobre.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139137
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139137
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139137
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139137
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139137
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com