25.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilorangeL’IFSI célèbre ses infirmiers diplômés et lance une formation en puériculture

L’IFSI célèbre ses infirmiers diplômés et lance une formation en puériculture

 Josiane Henry, Catherine Barbezieux, et Juliette Corré directrices de l'IFSI, du CHM et de l'ARS

Josiane Henry, Catherine Barbezieux, et Juliette Corré directrices de l’IFSI, du CHM et de l’ARS

Un petit moment qualifié «d’historique» par Issa Issa Abdou, le vice-président du département chargé du social et de la santé. Ce vendredi matin, l’IFSI de Mamoudzou a officiellement lancé sa 1ère promotion d’infirmiers spécialisés en puériculture. La formation va se dérouler sur un an, une année supplémentaire qui va venir compléter les 3 ans de formation d’infirmier.

Issa Issa Abdou parle ainsi «d’un exploit» pour Mayotte quand on sait, par exemple, qu’il n’existe qu’une seule formation de ce type pour les 3 départements des Antilles-Guyane.

«Nous avons obtenu l’autorisation d’ouvrir cette spécialité à Mayotte, 3 ans après avoir eu la possibilité de faire monter le nombre d’étudiants de nos promotions d’infirmiers à 30», précise Josiane Henry, la directrice de l’IFSI, installé dans l’enceinte du centre hospitalier. Car ce matin, c’était aussi l’heure de la remise des diplômes pour cette 1ère promo, avec désormais, 26 étudiants infirmiers diplômés d’Etat supplémentaires.

Des étudiants, espoirs du système de santé de Mayotte

Issa Issa Abdou remet leur attestation de diplôme aux élèves de l'IFSI
Issa Issa Abdou remet leur attestation de diplôme aux élèves de l’IFSI

Et pour eux, l’Agence régionale de santé (ARS) comme le CHM font les yeux de Chimène. «Nous avons réellement un grand besoin de vous!» a lancé très directement Catherine Barbezieux, la directrice adjointe du CHM. Pour l’hôpital, qui assure aussi dans ses missions une part de la formation de ces élèves infirmiers, ces promos plus nombreuses offrent la possibilité de voir arriver du personnel qui «souhaite s’inscrire dans la durée à Mayotte, en travaillant à l’hôpital, mais aussi en libéral ou en PMI».

L’analyse est partagée par Juliette Corré, la directrice de l’ARS à Mayotte: «On forme des Mahorais à des métiers très importants ici dans le département. Je pense que vous serez très vite captés tant les besoins en personnel du CHM sont importants».

80% de Mahorais l’an prochain

La semaine dernière, lors de la séance plénière du conseil départemental, la conseillère d’opposition Soihirat El Hadad dénonçait le fait que l’IFSI ne comptait que 20% de Mahorais parmi ses élèves.
La critique est balayée par Josiane Henry qui pilote l’institution depuis de très nombreuses années et n’a jamais cessé de se battre pour la formation des jeunes Mahorais. «70% des élèves de cette promo sont originaires de Mayotte et ils seront même 80% l’an prochain», assure-t-elle.

26 infirmiers et 15 aides soignants diplômés sous le regard bienveillant des élèves des promos à venir
26 infirmiers et 15 aides soignants diplômés sous le regard bienveillant des élèves des promos à venir

A côté des infirmiers, 15 aides-soignants ont également achevé leur formation ce vendredi matin. Et l’IFSI continue à avoir des projets. Si l’institut a poussé les murs pour accueillir la nouvelle formation en puériculture, elle devrait déménager pour bénéficier de nouveaux locaux, bien plus importants dans les années à venir.

Un déménagement pour 2018

«Nous allons nous installer dans les nouveaux bâtiments du centre d’affaire de Kawéni, à proximité du nouveau siège de la CSSM à l’horizon 2018. Nous disposerons d’un amphithéâtre et nous pourrons continuer à augmenter le nombre de nos étudiants. Nous visons des promotions de 40 élèves», confie Josiane Henry.

Il est loin le temps où la petite école d’infirmiers de Mayotte avançait cahin-Caha au gré de développement de Mayotte. Alors que le système de santé est au bord de la crise de nerf face à une activité galopante, l’IFSI de Mayotte compte désormais dans le paysage et c’est incontestablement avec ses étudiants que l’offre sanitaire à Mayotte pourra continuer à progresser.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Des danses traditionnelles pour célèbrer la 1ère promo à 30 élèves infirmiers
Des danses traditionnelles pour célèbrer la 1ère promo à 30 élèves infirmiers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Sea Shepherd, Naturalistes, Mayotte, tortues

Les Naturalistes recadrent Sea Shepherd sur la protection des tortues

0
Sea Shepherd mis au banc des accusés par l'association les Naturalistes sur la prétendue découverte d'un charnier de tortues marines sur leur bivouac, là où il ne s'agirait que de leur regroupement d'ossements à visée pédagogique illustrant le braconnage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan