23.9 C
Dzaoudzi
samedi 1 octobre 2022
AccueilEconomie50 euros: le nouveau visage de notre billet star

50 euros: le nouveau visage de notre billet star

Le billet de 50 euros dévoilé par la BCE
Le billet de 50 euros dévoilé par la BCE

Pas question de se laisser bercer par son statut de star de nos portefeuilles. Certes, le billet de 50 euros est le plus répandu chez nous. Il représente en effet plus de 68% des billets émis par l’IEDOM à Mayotte depuis le début de l’année. Notre département tranche ainsi avec le reste de la zone euro où la coupure de 50 euros ne représente «que» 45% du volume total des billets en circulation.

Et ce billet de 50 euros va s’offrir un petit lifting. La nouvelle version du billet, mieux armée contre la contrefaçon, a été dévoilée par la banque centrale européenne (BCE). Il ne s’agit pas d’une révolution car la BCE a choisi de rester dans les mêmes codes que l’ensemble de la série «Europe», avec sa couleur ocre et sa porte-fenêtre ouvragée.

Comme les précédentes coupures de 5 euros, 10 euros et 20 euros de cette série, le nouveau billet de 50 euros dispose d’un renforcement de ses éléments de protection contre la contrefaçon, notamment une «fenêtre portrait» qui fait apparaître par transparence un portrait de la princesse Europe, personnage de la mythologie grecque. Ce nouveau point de sécurité est installé dans la partie supérieure de l’hologramme.

Les billets ont encore un avenir

Le recto du billet présente également un «nombre émeraude». Il s’agit d’un nombre brillant qui change de couleur selon l’inclinaison du billet. Il passe ainsi de vert émeraude au bleu profond, et produit un effet de lumière qui se déplace.
Ces signes de sécurité et d’autres sont présentés comme «très perfectionnés» par la BCE qui souhaite continuer à protéger la monnaie européenne et à la rendre «encore plus sûre».

Le nouveau billet de 50 euros mieux armé face aux faussaires
Le nouveau billet de 50 euros mieux armé face aux faussaires

Pour la banque centrale, cette présentation était aussi l’occasion de rappeler sa volonté de maintenir la monnaie papier en tant que «moyen de paiement fiable et efficace» alors que les voix -et les craintes- sont de plus en nombreuses en Europe à évoquer un effacement de cette monnaie physique au profit de moyens de paiement dématérialisés… En oubliant peut-être un peu vite que l’euro est certes la monnaie européenne mais qu’elle est utilisée dans de nombreux territoires dont l’économie, le niveau d’équipement et le niveau de vie n’est pas le même que sur le vieux continent. La monnaie papier y est donc prépondérante.

La fin du billet de 500

Seule évolution notable quant aux billets en circulation: la disparition du billet de 500 euros… ce qui devrait avoir un petit impact à Mayotte. Il est en effet émis par l’IEDOM comme toutes les autres coupures et dans des quantités qui ne sont pas négligeables, compte tenu de son poids financier. En 2015, il représentait 16,6% des billets mis en circulation par l’IEDOM dans notre département.

La BCE va mettre fin à l’émission de la coupure de 500 euros à la fin 2018 face aux «craintes que cette coupure puisse faciliter les activités illicites».

Plus petit, notre billet de 50 euros, nouvelle version, sera mis en circulation à partir du 4 avril 2017.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Accident mortel entre un bus et une voiture à Ironi Be

139136
Ce samedi matin, un grave accident de la route s'est produit sur la RN2 dans le centre de l'île. Un bus et un véhicule...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139136
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139136
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139136
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139136
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139136
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com