25.9 C
Dzaoudzi
dimanche 28 novembre 2021
AccueilorangeSanté à Mayotte: Le grand écart entre l’urgence du présent et une...

Santé à Mayotte: Le grand écart entre l’urgence du présent et une stratégie pour le long terme

L'entrée du CHM.
L’entrée du CHM.

Penser le futur en gérant un présent fait de colmatages et de bricolages pour parer au plus pressé. C’est le drôle d’exercice auquel se livre le gouvernement en matière de santé à Mayotte. D’un côté, il a prolongé le recours à la réserve sanitaire. C’était malheureusement presque devenu une coutume à chaque début de grandes vacances. Une quarantaine de professionnels sont mobiliser pour faire face aux départs en vacances des personnels du CHM qui ne se trouve plus en nombre suffisant pour faire face à l’activité qui, elle, ne diminue pas.

Mais cette année, cette réserve a été mobilisée dès le 27 avril avant d’être prolongée. Certes, la raison évoquée est toujours la même. Il s’agit des «fortes tensions dans le secteur de l’obstétrique, dans les services de néonatologie et gynécologie-obstétrique du centre hospitalier de Mayotte (CHM)». Mais en réalité, c’est la succession d’actualités lourdes chez nous, relayées en métropole, qui a eu un effet direct sur l’attractivité des postes de l’hôpital. Mouvement social, émeutes urbaines, insécurité, décasages… l’impact sur l’image de Mayotte a été terrible et immédiat, éloignant un peu plus des professionnels qui pouvaient venir (ou continuer à) exercer dans notre département.

Pourtant, il ne faut pas s’y tromper: comme son nom l’indique, cette réserve n’est activée ailleurs que dans des cas d’urgence particulière et non pour faire fonctionner un système de santé au quotidien. Les Antilles-Guyane en ont bénéficié lors de l’épidémie de Zika. Au nord de la métropole, elle a été mobilisée lors de la crise des migrants…

Prendre de la hauteur pour voir le long terme

C’est dans ce contexte de crise que l’Agence régionale de santé a annoncé sa stratégie de santé pour les années à venir en Outre-mer, avec une feuille de route spécifique pour La Réunion et Mayotte jusqu’en 2023.
La volonté est «d’apporter des réponses aux besoins spécifiques de ces territoires et dans un souci d’égal accès aux soins».

CHM accueilCe document se présente sous la forme de 5 axes stratégiques déclinés en 22 objectifs opérationnels mais aussi avec des actions prioritaires à engager dès maintenant ou à poursuivre. La ministre de la Santé entend ainsi apporter une réponse à la demande des parlementaires ultramarins exprimée lors des débats sur la loi de modernisation de notre système de santé. Il s’appuie aussi sur les conclusions des conférences de santé et de l’autonomie, animées depuis août 2015 par Chantal de Singly, l’ancienne directrice de l’ARS océan Indien.

L’offre de soin à Mayotte au centre des préoccupations

Pour certaines thématiques, les programmes déjà engagés sont réaffirmés, notamment la lutte contre le diabète, la création de nouveaux services pour les personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie, le soutien budgétaire à la modernisation des établissements de santé. Le développement de l’offre de soins à Mayotte est également réaffirmé.

Ainsi, la priorité sera donnée à l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant, à la prévention du diabète et de ses complications, et à l’amélioration de la prise en charge du cancer. A matière de veille et de gestion des risques, l’ARS se focalise sur l’amélioration de l’accès à l’eau potable ou la lutte contre les maladies liées aux moustiques.

Un plan d’action pour Mayotte

Sur la question de l’autonomie, l’ARS prévoit la création de services innovants pourra bénéficier d’un fonds national de 20 millions d’euros pour répondre aux retards en matière de prise en charge des personnes en situation de handicaps et des aînés.

.
.

L’Agence annonce aussi que «l’attractivité des professions de santé sera soutenue, notamment par le développement des formations médicales et leur meilleure accessibilité pour les Réunionnais et Mahorais». Un plan d’action est spécifiquement retenu pour Mayotte pour développer l’offre de soins de premier recours, la périnatalité, la chirurgie, la cancérologie, et le traitement de l’insuffisance rénale chronique.

Enfin pour réduire les inégalités d’accès aux soins (géographiques et financières) et améliorer les prises en charge, «des engagements sont réaffirmés sur l’extension de la couverture complémentaire santé à Mayotte.» L’ARS veut également sécuriser les transferts sanitaires, depuis Mayotte ou La Réunion.

La volonté semble réelle de permettre à notre département de rattraper ses nombreux retards. Mais elle risque de se heurter, pour longtemps, à la réalité de la vie actuelle de notre système de santé qui ne parvient plus à attirer puis à garder ses professionnels. Ce n’est pourtant qu’avec eux que tout peut être fait, ceux qui choisissent de venir exercer durablement chez nous, et non les membres de la réserve sanitaire, malheureusement appelés en urgence pour venir combler les manques.

RR
www.jdm2021.alter6.com

1 COMMENTAIRE

  1. 187931 979895This site is normally a walk-through you discover the details it suited you about this and didnt know who want to. Glimpse here, and you will undoubtedly discover it. 225070

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Air Austral, Mayotte, La Réunion

Demi-tour vers La Réunion pour un B 787 d’Air Austral en...

0
Ce dimanche soir, le Dreamliner aux couleurs de la passe en S de la compagnie Air Austral qui devait se poser à Mayotte en provenance de La Réunion, a dû faire demi-tour en raison d'un problème technique. La compagnie Air Austral s'explique
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan