28.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 décembre 2021
AccueilFaits diversCoupeurs de route et immigration illégale: La justice et les enquêteurs sur...

Coupeurs de route et immigration illégale: La justice et les enquêteurs sur les dossiers brûlants

.

Alors que les coupeurs de route qui ont sévi à Vahibé et Tsararano ont créé une véritable psychose dans la population, les enquêteurs avancent dans leurs investigations. Vendredi, un homme a été interpellé et placé en garde à vue. La police pense l’avoir identifié comme faisant partie d’une équipe qui a dressé un barrage sur la route à Vahibé ces dernières semaines.

Hier dimanche, il a été présenté à un juge d’instruction qui l’a mis en examen pour vol avec arme et placé en détention. Il a donc dormi à Majicavo la nuit dernière et devrait y rester le temps que les enquêteurs achèvent leurs investigations dans ce dossier.

Les enquêtes continuent et le procureur de la République a demandé aux forces de police et de gendarmerie de travailler ensemble car les barrages érigés sur les deux points chauds du moment -Vahibé en zone police et Ongoujou-Tsararano en zone gendarmerie- pourraient être le fait d’une seule et même bande qui se déplacerait autour de la rivière Kwalé. Par les hauts, la distance entre les deux zones n’est en effet pas si importante.
Malgré le petit nombre d’éléments en possession des enquêteurs, le travail semble donc progresser rapidement.

Une logeuse condamnée à de la prison ferme

Les autres dossiers sensibles du moment sont évidemment liés à l’immigration clandestine. Et c’est un type d’affaire rarement jugé à Mayotte que le tribunal a eu à trancher vendredi. Il s’agit du comportement d’une «logeuse» mise en cause pour avoir permis l’installation de bangas sur un terrain lui appartenant à Cavani, moyennant le versement de loyers (50 euros par mois) et de frais pour l’eau (50 euros) et l’électricité (25 euros).

Barre tribunalAu mois de février, une de ses «locataires» s’était rendue à la police pour faire part d’un litige avec cette dame. Les policiers et le parquet avaient alors demandé à la personne de mettre un terme à ses pratiques, lui expliquant qu’elle tombait sous le coup de la loi pour aide au séjour de personnes en situation irrégulière.

Mais au mois de juin, lorsque le procureur et la police se sont rendus chez elle pour s’assurer qu’elle respectait les demandes qui lui avaient été faites, le constat était simple : non seulement les «locations» se poursuivaient mais ils ne concernaient pas 6 bangas comme l’avait expliqué la «logeuse» mais… 16 habitations en tôles.
Pire. Malgré les avertissements, la femme avaient procédé à de nouvelles «locations» depuis le mois de février.

Dans ce type d’affaires, «il était temps de faire quelque chose», reconnait le parquet qui a requis un jugement sévère et l’a obtenu. La femme a été condamnée à 6 mois de prison dont 1 mois ferme, avec mandat de dépôt. La «logeuse» est donc partie pour Majicavo. Elle a également écopé de 7.000 euros d’amende.

RR
www.jdm2021.alter6.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Météo France, Mayotte

Mayotte en vigilance jaune pour les Orages aussi

0
Depuis ce week-end et ses grandes marées, Mayotte est placée en vigilance jaune vagues submersion. Météo France vient de rajouter une vigilance jaune pour...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.