23.9 C
Dzaoudzi
lundi 26 septembre 2022
AccueilEconomieLa préfecture rejette le budget de la CAPAM et attend les résultats...

La préfecture rejette le budget de la CAPAM et attend les résultats de l’audit

Le préfet n’est «pas en capacité d’approuver le budget initial 2016 présenté» par la CAPAM, la Chambre d’Agriculture, de la Pêche et de l’Aquaculture, indique ce lundi la préfecture de Mayotte.

CAPAM pancarteAlors que la chambre a transmis les délibérations de la session du 21 mars concernant l’adoption du compte financier 2015 et du budget initial 2016, le Préfet de Mayotte, n’a donc pas approuvé les documents transmis.

Après examen des comptes, «le Préfet constate une aggravation des difficultés de la CAPAM à l’examen du compte financier 2015 qui met en évidence une augmentation des charges et une diminution des recettes induisant un résultat négatif», indique la préfecture.

Comme nous l’indiquions la semaine dernière, «un audit a été sollicité auprès du Conseil général de l’Alimentation, de l’Agriculture et des Espaces Ruraux (CGAAER-MAAF) pour identifier les obstacles de toute nature obérant la capacité d’action de la CAPAM et ce sur l’ensemble de ses missions, y compris la pêche et l’aquaculture. Cette expertise a été confiée à un Ingénieur Général des Ponts, des Eaux et des Forêts qui s’est déplacé début avril 2016 à Mayotte pour rencontrer l’ensemble des acteurs concernés par l’activité de la CAPAM», précise la préfecture.

«Les conclusions de cet audit permettront au Préfet de prendre toutes les dispositions utiles à l’exercice de sa mission de tutelle et à la relance de cet outil de développement. En attendant, l’accompagnement par l’Etat est renforcé afin de consolider la situation financière de la chambre consulaire».

La préfecture précise que la bonne santé de la CAPAM est «une préoccupation majeure de l’Etat» et «un objectif inscrit au plan Mayotte 2025» pour «assurer à l’ensemble des agriculteurs, pêcheurs, aquaculteurs, ainsi qu’aux partenaires, élus et agents de la CAPAM de sa détermination pour accompagner le redressement de l’établissement».

3 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Centre Hospitalier de Mayotte – AVIS D’APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

139129
OO N° 96/PHAR/2022 FOURNITURE DE CONSOMMABLES POUR THERAPIE A PRESSION NEGATIVE AVEC MISE A DISPOSITION D’APPAREILS DEDIES Avis n° 22-125957 envoyé au BOAMP/JOUE le 29/09/2022 SECTION...

Rectorat de Mayotte –

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139129
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139129
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139129
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139129
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte

Résorber l’insécurité à Mamoudzou : des mesures chocs annoncées par le maire

139129
Le premier édile de Mamoudzou a annoncé ce lundi matin, lors d’une conférence de presse organisée à la mairie, un panel de mesures visant à endiguer la violence sur le territoire de la commune. Parmi elles, effectives dès le 3 octobre, la fin de la vente de pétrole lampant à la station essence de Passamainty, la prohibition de la prostitution sur la commune de Mamoudzou ou encore la publication d’un arrêté de péril imminent pour décaser.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com