26.9 C
Dzaoudzi
mercredi 28 septembre 2022
AccueilorangeDes dizaines de nouvelles familles chassées de leur logement

Des dizaines de nouvelles familles chassées de leur logement

Assani Mfoungoulie: "Il faut restaurer l'Etat de droit."
Malgré les appels des associations, comme cette semaine, celui d’Assani Mfoungoulie, de la Ligue des Droits de l’homme, les délogements se poursuivent

Il est difficile de faire un bilan après les différentes opérations menées par des collectifs de villageois pour chasser des familles étrangères, qu’elles soient ou non en situation irrégulière. Les premières ont été constatées très tôt ce dimanche matin à Chirongui où entre 30 et 50 familles ont été délogées et chassées. Quatre minibus les ont convoyées vers Mamoudzou. Dans le village, entre 20 et 30 bangas ont été détruits, les tôles arrachées.

Mais c’est dans le village d’Ouangani que les décasages ont été les plus nombreux. Entre 100 et 130 familles, de 3 ou 4 membres chacune, ont été chassées du village. Elles seraient essentiellement en situation irrégulière. Certains membres d’associations parlent de destructions de bangas et de mobiliers et matériels brûlés. La gendarmerie ne confirme pas ces destructions en fin d’après-midi.

A Bandrélé, deux familles ont été délogées. A Mtsamoudou, deux bangas inoccupés ont été détruits. Des rumeurs indiquaient que de nouvelles opérations étaient en cours dans le village de Choungui ; Il semblerait que ce ne soit pas le cas.

A Mtsamboro et Chiconi, le début du processus

A Chiconi aussi, le système se met en place. Une seule personne a été chassée ce dimanche, selon les associations, mais 4 familles auraient été prévenues qu’elles devaient quitter les lieux. Même ambiance à Mtsamboro où une quarantaine de villageois a fait le tour de certains quartiers de bangas pour prévenir que des «décasages» seraient menés le weekend prochain. Conséquence: au moins une dizaine de personnes ont quitté préventivement le village dans la journée.

Un grand nombre des personnes chassées dans le sud ont été acheminées par des associations à Mamoudzou sur la place de la République. Là, les associations tentent de les prendre en charge pour faire face avant que la nuit tombe.
Des contrôles de la police de l’air et aux frontières (PAF) auraient été réalisés pour reconduire certaines de ces personnes sans titre de séjour.

Les associations de soutien aux personnes délogées seront reçues par le préfet demain lundi. Elles appellent également à un rassemblement pacifique place de la République, ce lundi à partir de 9 heures.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Salon de l’espace Emploi en Outre-mer à Paris du 6 au...

139136
Les jeudi 7 et vendredi 8 octobre prochains, de 10h à 18h, se tiendra à Paris la 5e édition de l’espace Emploi en Outre-mer,...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139136
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139136
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139136
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139136
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139136
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com