“54% des chefs d’entreprise envisagent de quitter l’île”, selon le Medef Mayotte

0
74
Thierry Galarme devant les grilles du ministère de l'Intérieur  (Photo Medef Mayotte)
Thierry Galarme devant les grilles du ministère de l’Intérieur (Photo Medef Mayotte)

Thierry Galarme, président du Medef Mayotte, a été reçu hier mardi au ministère de l’Intérieur. Avant même que soit produit le Plan Sécurité promis d’ici la fin de ce mois par Manuel Valls, il a tenu à rappeler les priorités de ses adhérents sur les cambriolages et agressions dont ils sont victimes : renforcement des forces de l’ordre et des rondes dans les zones industrielles aux horaires de sortie de poste des salariés, réglementation d’achat et de détention de chombos, le recours au Fonds Interministériel de prévention de  la délinquance pour les dépenses sécuritaires, et la zone franche d’activité, un argument plus fiscal que sécuritaire, mais qui permettrait de “renforcer l’attractivité du territoire.”

Selon le patron des patrons local qui avait élaboré un questionnaire, sur 231 chefs d’entreprise, 54,3% envisagent de quitter l’île, plus de la moitié invoquant la cause sécuritaire.
Le Conseiller du Ministre a assuré le MEDEF de l’élaboration en cours d’un Plan Sécurité Mayotte intégrant des partenariat avec les entreprises , une proximité physique et numérique qui sera annoncé dans les semaines avenir.
A.P-L.
Le Journal de Mayotte

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here