Racket sur un barrage: Deux jeunes placés en détention avant leur procès

0
83

Deux jeunes hommes âgés de 19 ans devaient être jugés en comparution immédiate ce lundi après avoir été interpellés entre Passamainty et Vahibé dans la nuit de vendredi à samedi. Comme la loi les y autorise, ils ont demandé un délai pour préparer leur défense. Ils seront donc jugés dans deux semaines et ont été placés en détention provisoire pendant cette période.

TGI KaweniL’affaire dans laquelle ils sont mis en cause a démarré après l’appel d’une conductrice au commissariat de police. Elle venait de se faire agresser par trois individus qui avaient érigé un barrage pour dépouiller les automobilistes peu après la sortie de Passamainty.
Les jeunes avaient dégradé son véhicule mais la femme était parvenue à faire demi-tour et à se rendre à l’hôpital pour faire soigner les blessures occasionnées par les bris de verre.

Alertés, les policiers de la BAC se sont rendus sur place avec un véhicule banalisé. Les jeunes gens se sont alors approchés du véhicule pour commettre leur méfait et n’ont reconnu les policiers que trop tardivement. Ils ont pris la fuite mais deux d’entre eux ont été rattrapés et interpellés.

Sur eux, les policiers ont retrouvé une bombe lacrymogène et des clés d’une moto volée, découverte cachée dans les herbes. Six victimes ont porté plainte mais ils auraient reconnu d’autres agressions. Les personnes concernées n’ont visiblement pas toutes déposé plainte.

Les deux jeunes sont poursuivis pour vol en réunion, violence avec arme, port illégitime d’arme et entrave à la circulation. L’un des deux a déjà fait l’objet de deux procédures pour violence alors qu’il était encore mineur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here