23.9 C
Dzaoudzi
vendredi 7 octobre 2022
Accueilorange"Décasés" : Nuit dehors

“Décasés” : Nuit dehors

Omar Thani (à gauche) en négociation et à la recherche d'une solution
Omar Thani (à gauche) en négociation et à la recherche d’une solution

Ils étaient nombreux hier au soir, mais nettement moins lorsque la nuit avançait: “il y a environ une quarantaine de personnes à avoir passé la nuit dehors et qu’il faut reloger”, indique Yohan Delhomme, représentant de la Cimade à Mayotte. Pendant que les associations comoriennes se réunissaient à la pointe Mahabou à la recherche d’une solution, la préfecture de son côté s’activait pour tenter de reloger les “décasés”. Elle se heurte à l’opposition des mahorais à ce que leurs structures soient dédiées à des étrangers, fussent-ils en situation régulière.

Sur la place de la République, on s’activait tôt ce matin :” Une collecte a été organisée et nous avons préparé des repas pour les familles, protégées par un enclos”, raconte Mirhane qui épaule les associations comoriennes.

Être sur la liste…

Msaïdie Mohamed entouré des "décasés"
Msaïdie Mohamed entouré des “décasés”

La fatigue aidant, les tensions sont palpables entre comoriens, et le ton est monté lorsque Omar Thani, président de l’association Anjouan-Mayotte, cheville ouvrière des relogements des “décasés” de Choungui, a voulu dresser la liste des étrangers en situation régulière: “J’ai passé la nuit sur place avec les familles, tout en travaillant avec la préfecture sur un relogement, et des individus arrivant d’on ne sait où remettent en cause mon travail.” Il a du demander protection à la police. Finalement, la liste est en cours de rédaction.

Une collecte est actuellement organisée pour véhiculer les “décasés”-relogés de Chongui, afin d’unir les détresses sur la place de la République, et de proposer des solutions définitives de relogement pour tous. A noter que plusieurs étrangers en situation irrégulière ont été expulsés par la Police aux frontières.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

 

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau en cours sur les communes de Koungou, Mamoudzou et...

139522
Dans un communiqué, le syndicat des eaux informe sa clientèle que compte tenu du niveau trop bas des réservoirs de tête "dans le secteur...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com