Azali Assoumani officiellement déclaré vainqueur de la présidentielle comorienne

0
61

Les résultats définitifs des élections présidentielles aux Comores ont été proclamés par la Cour constitutionnelle. Azali Assoumani est officiellement élu et devient le nouveau chef de l’Etat. Après les multiples rebondissements du scrutin, plus aucun recours n’est désormais possible.

Azali Assoumani lors de la campagne de 2016
Azali Assoumani, nouveau président élu des Comores

Azali Assoumani recueille 41,43% des suffrages face à l’actuel vice-président et candidat du pouvoir sortant, Mohamed Ali Soilihi dit «Mamadou» qui totalise sur son nom 39,66% des voix.
Le troisième candidat s’était retiré à la faveur de la «reprise du vote» dans 13 bureaux d’Anjouan.

Azali Assoumani retrouve donc une fonction qu’il a déjà occupée. Ancien putschiste, il avait pris le pouvoir en avril 1999 à la faveur d’un coup d’état militaire avant de mettre en place l’actuelle constitution du pays et d’être démocratiquement élu. Il avait cédé son fauteuil en 2006 à Ahmed Abdallah Sambi, lors d’un scrutin qui organise une présidentielle tournante entre les 3 îles de l’Union.

«Une vague bleue» a submergé la place de l’Indépendance à Moroni pour fêter la victoire du nouveau président élu, célébrant ainsi la fin d’un processus démocratique très long -il a duré près de 5 mois- et particulièrement chaotique, marqué par de nombreux incidents, suspicions, contestations et même l’organisation d’un scrutin partiel pour compléter le vote national.

L’investiture d’Azali Assoumani aura lieu dans 10 jours, le 26 mai prochain.

La Gazette des Comores raconte la vague bleue à Moroni pour célébrer la victoire d'Azali Assoumani
La Gazette des Comores raconte la vague bleue à Moroni pour célébrer la victoire d’Azali Assoumani

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here