28.9 C
Dzaoudzi
mardi 27 septembre 2022
AccueilEconomieSeule l’Europe peut débloquer la situation de la pêche mahoraise

Seule l’Europe peut débloquer la situation de la pêche mahoraise

Pecheurs barquesLes crispations sont nombreuses autour de l’enjeu des bateaux de pêche à Mayotte. Modernisation des barques, achat de nouvelles embarcations, normes, rôle de l’Europe… Il y a de quoi s’y perdre y compris pour les pêcheurs eux-mêmes. Pour tenter de mettre les choses au clair, les affaires maritimes vont entamer une véritable tournée des villages, pour expliquer en détail, les tenants et les aboutissants de ces dossiers.

«Les pêcheurs ont besoin de comprendre de quoi on parle. Lorsque nous nous adressons à la CAPAM qui est notre interlocuteur naturel, on parle avec des techniciens qui sont en mesure de voir les enjeux. Ce n’est peut-être pas le cas de tous les pêcheurs dans les villages», explique Serge Chiarovano, chef d’unité territoriale à la direction de la mer Mayotte.

Ces rencontres débuteront le 12 mai à Mtsapéré puis cette tournée passera par Sada, Chiconi, Kani-Kéli, Mtsamboro… A chaque fois, il s’agira de mettre les choses au clair, directement avec les pêcheurs car la question de la modernisation des embarcations de pêche est sensible.

La fin des dérogations

Mayotte compte environ 150 barques de pêche. Il y a 10 ans, elles étaient enregistrées sur un fichier local mais avec l’approche de la départementalisation, il a fallu les intégrer au fichier national, puis avec la RUPéïsation au fichier communautaire… et elles auraient dues s’adapter à l’applications des réglementations que cela implique.

Barques de pêcheursPendant des années, les pêcheurs mahorais ont obtenu le droit de déroger au code des transports pour permettre ces mises aux normes. Mais c’est à présent terminé. Le ministre chargé de la mer, Alain Vidalis, a d’ailleurs clairement précisé que les conditions de navigations des barques de pêches à Mayotte ne doivent plus être «dégradées» par rapport à la métropole et aux autres DOM.

10 ans trop tard

Problème : entre 40 et 50 barques ne se sont pas pliées à ces changements pour de multiples raisons. Et tous les regards se tournent à présent vers l’Europe qui ne finance plus l’achat de bateaux neufs, ce qui, la plupart du temps, coûteraient pourtant moins chers qu’une remise aux normes de barques qui ont plus d’une vingtaine d’années.

Si l’Europe n’aide plus pour acheter, les derniers à avoir bénéficier de la manne européenne… Ce sont les autres RUP, que la Commission de Bruxelles a accepté d’aider pour atteindre les normes européennes. Mayotte arrive 10 ans trop tard. Il ne serait pourtant pas illégitime de bénéficier à notre tour de ces fonds.

Bateaux de pêche à Mtsapéré
Bateaux de pêche à Mtsapéré, 1er arret de la tournée des affaires maritimes

Il faudrait donc une montée au créneau puissante de nos élus pour faire entendre la voix des pêcheurs mahorais… et faire accepter aux autres pays de l’Union de mettre de l’argent sur ce sujet pour Mayotte.

Expliquer l’intérêt des contrôles

La tournée des Affaires maritimes va donc tenter d’expliquer ces normes mais aussi les contrôles de sécurité qu’elles effectuent.
«On peut faire la comparaison avec ce qui se passe à terre. On attend d’un véhicule qui transporte des passagers qu’il n’est pas les pneus lisses et que les freins fonctionnent correctement. Ce qui semble être une évidence à terre ne l’est pas encore en mer», souligne Serge Chiarovano.

Car si les normes sont la plupart du temps vécues comme des contraintes, elles ne sont pas apparues par hasard. Elles servent bel et bien la sécurité des équipages. Les secours en mer en savent quelque chose : barques échouées ou à la dérive après des avaries, les interventions de secours pourraient être moins nombreuses si les conditions de travail en mer étaient meilleures.
Le drame du 4 avril dernier se présente aussi comme un triste rappel : une barque de pêche s’est retournée. Deux hommes étaient à bord mais un seul portait un gilet de sauvetage. Le deuxième s’est malheureusement noyé.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Ralentissement de l’inflation en août sous l’effet du recul des prix...

139125
Le dernier bulletin de l’INSEE rapporte un petit 0,1% d’augmentation des prix en août. Pas loin d’une baisse donc, mais c’était sans compter les...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139125
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139125
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139125
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139125
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139125
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com