28.9 C
Dzaoudzi
vendredi 7 octobre 2022
AccueilorangeSanté : Pour tout savoir sur vos droits

Santé : Pour tout savoir sur vos droits

Véronique Minatchy, présidente du CISS Océan Indien
Véronique Minatchy, présidente du CISS Océan Indien

Avec 34 associations dont 25 à La Réunion et 8 à Mayotte parmi lesquelles Tama, Nariké M’sada, l’UDAF ou Fahamou Maecha, le Collectif Inter-Associatif sur la Santé (CISS) Océan Indien est une structure régionale qui œuvre pour informer les usagers de la santé sur leurs droits et démarches. Le CISS recueille également les témoignages et doléances de la population pour faire remonter les informations aux autorités compétentes.

«L’idée est de fédérer un maximum d’associations pour être le plus représentatif possible des problématiques de santé d’un territoire donné», explique Véronique Minatchy, présidente du CISS Océan Indien. «Avant le CISS, chaque association prenait la parole individuellement et arrivait tout de même à faire bouger les choses. Mais avec le collectif, on est plus forts», renchérit Moncef Nouhoudhoire, de Nariké M’sada.

Joêlle Rastami, vice-présidente du CISS Océan Indien
Joêlle Rastami, vice-présidente du CISS Océan Indien

Représenter les usages de la santé

Ainsi, le CISS océan Indien, créé en 2010, défend les intérêts communs des usagers de la santé à Mayotte. Accès aux soins pour tous, prise en charge optimale du patient, sécurité des pratiques, le CISS, en communiquant avec le grand public et en relayant sa parole auprès des instances concernées, joue un véritable rôle de garde-fou.

Ayant droit de cité dans d’importantes commissions -telles que le CRUQPC (Commissions des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge, se tenant au sein des établissements publics et privés) ou le Conseil de Surveillance des établissements de santé et de l’ARS Océan Indien-, ce collectif porte les revendications des usagers. Par exemple, à Mayotte, cette association a réussi à plaider pour une réorganisation du pôle pédiatrie de l’hôpital afin que les enfants diabétiques puissent être pris en charge par un médecin alors qu’il n’y avait plus de diabétologue sur l’île.

Comment ça marche ?

Des bénévoles des associations membres du CISS se portent volontaires pour assumer le rôle de «représentant des usagers». Ces bénévoles, de tous les profils (salariés, agriculteurs, retraités, etc.) font le lien entre l’usager et l’hôpital, par exemple, et tiennent des permanences au sein des établissement de santé. Le CISS en appelle d’ailleurs à toutes les bonnes volontés!

Pour plus de renseignements sur vos droits, rendez-vous à la deuxième journée régionale des usagers de la santé qui se tiendra à Sada ce vendredi 6 mai, sur la place de l’Artisanat, de 7h30 à 16h (informations : www.leciss-oi.org). L’entrée est gratuite et ouverte à tous. Et cette année, le thème portera sur l’accueil au sein des établissements de santé de Mayotte.

OL
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Arrivée à Mayotte du pont de secours de Dzoumogné : «...

139127
C’est un déchargement inédit qui s’est déroulé ce jeudi en fin d’après-midi au port de Longoni avec l’arrivée d'un viaduc métallique démontable. Ouvrage ayant vocation à remplacer temporairement l’actuel pont de Dzoumogné, son acheminement sur le site est prévu en début de semaine prochaine pour une ouverture à la circulation dès le 17 octobre.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139127
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139127
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139127
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139127
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139127
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com