A la recherche des changements climatiques passés: la campagne prometteuse du Marion Dufresne

0
79

C’est un record. Le Marion Dufresne, le navire océanographique opéré par l’Institut polaire français (IPEV), a prélevé à plus de 4.000m de profondeur le plus long échantillon jamais réalisé au monde en carottage. Il est parvenu à prélever une carotte sédimentaire de 60 mètres de long présentant un échantillonnage parfait.

Le Marion Dufresne
Le Marion Dufresne

Le navire a été entièrement modernisé en 2015 avant de partir pour une nouvelle campagne. Et c’est au large de l’Afrique du Sud que le nouvel équipement du bateau a pu être testé. Pour la plus grande joie des scientifiques, il a montré ses nouvelles capacités. Ces outils, conçus par des ingénieurs du CNRS travaillant au sein de l’IPEV, sont majeurs dans la compréhension des aléas climatiques. Ils permettent d’étudier des archives sédimentaires remontant sur plusieurs cycles climatiques. Ces strates prélevées dans la glace peuvent remonter à plus de 800.000 ans.

Le Marion Dufresne est spécialement conçu pour des opérations de carottage long grâce à un «carottier» géant à piston appelé Calypso développé dès l’origine par le CNRS et l’IPEV. Le Calypso permet de prélever des carottes sédimentaires de très grande longueur, jusqu’à 75m, quand les autres types de carottiers se limitent à 35m.

Avant sa modernisation, le Marion Dufresne devait se contenter de déployer des tubes de 60m mais au-delà de 2.000m de fond et de 40m de tubes, les déformations induites par l’ancien système étaient importantes, rendant l’analyse des prélèvements difficile. Les strates sédimentaires pouvaient alors être étirées voire déformées avec de l’eau de mer à la place du sédiment initial.

C’est premiers résultats sont très encourageants que nous ne sommes qu’au début d’une longue série de carottages au service de la paléoclimatologie et de la paléocéanographie.

Le JDM,
avec le JIR.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here