Chauffe-eau solaires, climatiseurs : C’était la remise des prix chez EDM

0
191
Le 1er prix offert par Roussea Padial
Le 1er prix offert par Roussea Padial

En novembre 2015, EDM organisait un jeu concours en partenariat avec les entreprises du club RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il s’agissait d’inciter les clients à payer leur facture par prélèvement automatique. « Plus pratique pour eux, c’est aussi un moyen pour nous de recouvrer facilement nos créances et d’atténuer nos problèmes de trésorerie », explique Yacine Chouabia, le Directeur général d’Electricité de Mayotte.

Une opération incitative qui a marché puisque en trois mois, 500 personnes ont participé au jeu pour avoir souscrit un prélèvement automatique, « un mode de paiement qui en a séduit beaucoup plus, mais tous n’ont pas voulu concourir », indique EDM, qui ne les a pas chiffré.

Lors d’un grand tirage au sort, 16 lauréats ont été désignés et ce vendredi 1er avril ils étaient récompensés à l’occasion d’une cérémonie de remise des prix au siège d’EDM.

Un an gratuit… A consommer avec modération !

Un an d'électricité gratuite !
Un an d’électricité gratuite !

Si EDM récompense 10 des heureux élus en leur offrant un an d’électricité, les premiers prix sont offerts par ses entreprises partenaires, les fameuses RGE, Reconnu Garant de l’Environnement. Ainsi un climatiseur de classe A++ d’une valeur de 1.000 euros, était offert aux 5ème et 6ème prix par les sociétés AD clim et Split Service.

Les candidats arrivés en 2ème, 3ème et 4ème places, remportaient chacun un chauffe-eau solaire d’une valeur de 2.500 euros, offerts par les sociétés Solarprod, Solaire Service océan Indien et Mayotte développement éco solution.

Enfin, c’est Djamal Hamidouni qui remportait le 1er prix : 150m2 de « toiture performante », d’une valeur de 4.800 euros offerte par Rousseau Padial, « les tôles doublées de film permettent de réduire considérablement la température pour un équipement qui ne revient pas beaucoup plus cher au particulier qui peut bénéficier d’aides EDM », vantait Yacine Chouabia.

L'ensemble des lauréats entoure Yacine Chouabia
L’ensemble des lauréats entoure Yacine Chouabia

Ça tombe bien Djamal Hamidouni a deux maisons, « parce que j’ai deux femmes », explique-t-il, du coup sans trop savoir laquelle bénéficiera de la couverture isolante, « pour l’instant, seul le rez-de-chaussée est fait, il faut encore que je monte l’étage ».

Quant aux heureux bénéficiaires d’un an d’électricité gratuite, basé sur leur consommation habituelle, EDM prévient : « Pas en faisant tourner les clims à fond ! »

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here