Presse: Un petit Comorien de 8 ans bloqué depuis 9 jours au CRA de Roissy

0
60
Habari Za Comores 30 3 16
Capture d’écran d’Habari Za Comores

«Un garçon originaire des Comores ‘enfermé’ depuis plus d’une semaine en zone d’attente à Roissy». Le reportage de France Inter est relayé aux Comores par HZK. Envoyé en France par sa mère «pour avoir une vie meilleure, il voyageait seul et faute de papiers valables, il ne peut entrer sur le territoire français», explique le journal.

«Sac à dos spiderman sur le dos, le petit garçon a quitté le tribunal entouré de deux policiers. Direction la zone d’attente de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle» où il avait débarqué le 21 mars dernier sur un vol en provenance des Comores. Agé de 8 ans, il devait rejoindre sa tante mais voyageait avec le passeport de son cousin. «Depuis, les associations s’insurgent de sa situation. La convention internationale des droits de l’enfant stipule en effet quaune enfant ne doit rester enfermé. La cour d’appel de Paris a prolongé son séjour en rétention «dans l’intérêt même de la protection de l’enfant».

Le reportage de France Inter :

Des livres pour les écoliers comoriens

La situation des Comores qui a ému le Rotary Club de Bondoufle, en région parisienne. Le journal le Parisien relate une opération lors de laquelle «les élèves de l’école Saint-Exupéry ont aidé à charger une camionnette avec leurs anciens livres scolaires qui seront envoyés aux Comores».
S’ils sont hors programme dans l’hexagone, ces livres scolaires «feront le bonheur d’autres écoliers au-delà des mers».

Le Parisien 30 3 16Le Rotary Club de Mennecy Val d’Essonne a ainsi récolté plusieurs mètres cubes de livres scolaires «périmés» auprès de deux écoles de la ville.

«Ces livres seront acheminés vers les écoles de Moroni. Cette opération est menée dans le cadre des actions internationales Jeunesse du Club Rotary de Mennecy, dont plusieurs Bondouflois sont membres», ont précisé les «rotariens» qui vont également aidé à la mise en place d’un projet avec les élèves comoriens.

Redécollage

Dans le chapitre économie, «Kenya Airways ouvre de nouvelles liaisons dans le ciel africain et espère renouer avec la profitabilité», annonce l’agence Ecofin.

«Le transporteur aérien Kenya Airways a révélé sa nouvelle stratégie d’exploitation»: 3 vols par jours vers Addis-Abeba, la ville qui abrite le siège d’Ethiopian Airlines, l’actuel leader du secteur en Afrique, 4 vols quotidiens vers Johannesburg, 3 par semaines pour Bangui (République Centrafricaine) et une liaison avec le Cameroun. La “Fierté de l’Afrique” espère convaincre y compris ses investisseurs: La valeur boursière du transporteur a chuté de près de 69% depuis décembre 2013.

Triste vanille

L'usine nouvelle 30 3 16A Madagascar, ce sont les «dérives des producteurs de vanille» qui ont attiré l’attention de «L’usine nouvelle». «Enivrés par la hausse vertigineuse des prix, des producteurs de vanille de Madagascar ont récolté leurs gousses en avance et stocké celles-ci dans des conditions inadaptées.»

«A 250 dollars par kilogramme, les prix de la vanille ont atteint leur plus haut niveau depuis 2003» et avec une main d’œuvre payée 1,50 dollar par jour, contre des salaires allant jusqu’à 10 dollars dans d’autres pays producteurs, Madagascar bénéficie d’une compétitivité avantageuse. Problème, «plutôt que de laisser sécher leurs gousses, les producteurs malgaches ont entamé leurs récoltes de manière anticipée et stocké la vanille en conteneurs afin de limiter le risque de vol et de capitaliser sur la hausse des prix. Immatures, les gousses n’ont pu développer l’ensemble de leurs arômes, compromettant la qualité des produits vendus.»

En réponse à ces dérives, le gouvernement malgache multiplie les actions pour ramener le monde agricole vers des pratiques plus conformes à la bonne qualité des produits.

Cents !

Enfin les Seychelles font le bilan des «premiers 100 jours du mandat du Président», raconte l’agence de presse du pays.

Seychelles 30 3 16James Michel «s’était donné 100 jours, lors de son troisième et dernier mandat, pour implémenter des reformes dans le secteur public pour le bien-être de la population.» Une des priorités du gouvernement est la lutte contre le trafic de drogue avec un projet de loi qui sera soumis à l’Assemblée nationale. Danny Faure, le vice-président, a expliqué «que le pays doit aussi investir dans des programmes d’aide aux toxicomanes et dans les projets de prévention».

Parmi les nombreuses mesures déjà mises en place, des pensions de retraite, un salaire minimum, et la hausse du barème des prêts au logement. La fonction publique devrait aussi bénéficier d’un 13ème mois de salaire et un programme «Mon Premier Emploi» devrait être créer dans lequel le gouvernement va payer 40% des salaires des nouveaux salariés.

«L’Assemblée nationale devra également dans les semaines à venir donner leur accord pour la réduction du nombre de mandat du chef de l’État et la dépénalisation de l’homosexualité dans le pays, annoncé par le président Michel».

RR
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here