28.9 C
Dzaoudzi
samedi 28 mai 2022
AccueilFaits diversQuelle confidentialité lorsqu’on dépose plainte à Mamoudzou?

Quelle confidentialité lorsqu’on dépose plainte à Mamoudzou?

CommissariatDes personnels du commissariat de Mamoudzou peuvent-ils mettre en danger la vie de simples citoyens en divulguant des informations à certains organes de presse? La question sera peut-être posée au tribunal correctionnel de Mayotte, si le procureur donne suite à une plainte déposée il y a quelques jours en ce sens. L’affaire concerne une figure relativement connue sur la scène publique à Mayotte qui a eu la surprise de voir son nom quasiment divulgué dans un quotidien imprimé alors qu’il s’était rendu au commissariat dans des conditions particulières.

Vous vous souvenez sûrement de l’affaire de la kalachnikov, cette arme de guerre découverte lors d’une perquisition à Mamoudzou. En réalité, les policiers ne sont pas tombés dessus par hasard. Elle avait été proposée à un homme comme un objet de contrebande à acheter sous le manteau. Mais le client potentiel, non seulement ne souhaitait pas l’acquérir, mais il estimait que la vente de cette arme pouvait faire courir un danger à de nombreuses personnes.

Le secret devient une information publique

Il s’est donc rendu au commissariat, souhaitant donner des informations pour faire sortir cette kalachnikov du circuit informel. Les informations sont données en échange du secret: jamais personne ne devait connaître son identité.

Commissariat de police Mamoudzou
Commissariat de police Mamoudzou

Et pourtant. L’arme saisie, l’affaire est divulguée dans la presse… avec parfois de nombreux détails, dont l’identité de l’homme en question. L’article d’un journal laissait en effet clairement sous-entendre sa profession et son nom. L’anonymat s’est transformé en information publique. Avec le conseil de son avocat, Me Nadjim Ahamada, il a donc déposé plainte pour «mise en danger de la vie d’autrui» pour réclamer des explications.

Une plainte dans le journal

Une autre avocate, Me Florence Journiac, n’a pas déposé plainte mais a décidé d’écrire au procureur dans une affaire la concernant très directement. Il y a une dizaine de jours, la jeune femme est agressée en conduisant son scooter au rond-point du baobab. En début de soirée, des jeunes arrêtent le deux-roues, le font tomber et s’enfuient avec le sac de sa conductrice alors qu’il contenait, entre autres, sa robe d’avocate, qu’elle parviendra d’ailleurs à retrouver rapidement.

L’affaire est donc strictement personnelle et la conduit au commissariat pour porter plainte. Là encore, à sa grande surprise, elle retrouve son nom dans les pages d’un quotidien imprimé qui raconte son histoire très approximativement.

Le respect de la vie privée

«Je n’ai même pas été contactée et je n’aurais pas accepté qu’on en parle. Cette plainte ne concernait en rien mon activité professionnelle, je ne souhaitais pas la rendre publique», indique-t-elle au JDM. «J’étais très en colère car j’ai reçu des coups de fils de personnes inquiètes, comme on peut l’être lorsqu’on entend parler d’agression, alors qu’il n’y avait pas lieu de l’être. Ça interroge vraiment sur le fait d’aller porter plainte lorsqu’on a une activité publique», affirme l’avocate.

De tels types de fuites sont en effet courants au commissariat de Mamoudzou et ne concernent donc pas uniquement des affaires retentissantes.

Dans les deux exemples que nous venons de citer, il semble que divulguer directement ou indirectement le nom des personnes concernées ne rajoutait aucune information essentielle aux faits qui étaient relatés. Mais au-delà de cette divulgation dans la presse, c’est bien la possibilité pour tous les citoyens d’aller déposer plainte au commissariat en confiance et dans le respect de sa vie privée qui est posée.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Théâtre, Baobab, Mayotte

Quand le théâtre permet aux jeunes d’être acteur de leur propre...

139126
Le festival Baobab suit son cours, avec des pièces jouées par les scolaires en journée, et par des comédiens plus confirmés en soirée. Et parfois les premiers rejoignent les seconds… des pépites émergent. En tout cas, ils en tirent tous bénéfice, comme le montrent leurs témoignages
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Yael Braun Pivet, Mayotte, OUtre-mer

Yaël Braun-Pivet, nouvelle ministre des outre-mer, avait pointé la responsabilité de l’Etat dans la...

139126
Au terme d'un suspens sans fin, le nouveau gouvernement choisi par la nouvelle première ministre a été constitué. Plusieurs ministres restent au gouvernement, et c'est Yaël Braun-Pivet qui est nommée à l'Outre-mer. Elle était venue en immersion dans les quartiers de cases en tôles sur les hauteurs de Doujani en 2018
Sénat, déchets, outre-mer, Mayotte

Le Sénat étudie la gestion des déchets dans les territoires ultramarins: “Comment éviter le...

139126
La Délégation sénatoriale aux outre-mer va consacrer son prochain rapport d’information à la gestion des déchets dans les territoires ultramarins. En partant d'une "situation préoccupante", il faut arriver à un objectif "zéro déchets". Un déplacement des sénateurs est prévu en juin à Mayotte
Législatives, LREM, Ensemble!, Mayotte

Législatives – Boinamani Madi Mari investi par le parti de la majorité présidentielle dans...

139126
Deux nouveaux candidats sont investis en outre-mer par "Ensemble ! - Majorité présidentielle", l'émanation de LREM en associations avec les autres partis au pouvoir. Nous en sommes à la 3ème vague ultramarine d'investiture de candidats...
Fort-de-France, RUP, Mayotte

L’appel de Fort-de-France pour une politique collant aux réalités des territoires ultramarins

139126
Au lendemain de la présidentielle, alors que l'Europe est sous les feux de l'actualité internationale, les représentants des 6 RUP français ont alerté sur l'urgence de modifier les politiques Outre-mer des Etats.
Chirongui, Mayotte

Bihaki Daouda, nouveau maire de Chirongui

139126
Le conseil municipal a élu un successeur à l'éphémère et condamné Andhanouni Saïd qui aura dirigé la commune pendant moins de deux ans. Bihaki Daouda devra mener les nombreux projets de la commune, qui ont été poursuivis pendant l'interim
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com