28.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 décembre 2021
AccueilorangeSocial: Quand la solidarité s’active au département

Social: Quand la solidarité s’active au département

Pour optimiser la prise en charge des enfants
Pour optimiser la prise en charge des enfants

Si le nouvel organigramme et l’octroi de mer étaient les deux rapports phare de la séance plénière de ce lundi, l’action sociale et la solidarité se faisaient leur place.

Cela fait des années qu’elles l’attendaient : les quatre associations œuvrant dans le domaines de l’enfance, Solidarité Mayotte, pour l’accompagnement des mineurs isolés demandeurs d’asile, Apprentis d’Auteuil, pour l’accompagnement des familles, la Croix rouge, pour la prévention spécialisée, et bien sûr Tama, pour la réinsertion des mineurs en milieu ouvert, ont reçu leur habilitation du conseil départemental.

« C’est une continuité de leur action », précisait Issa Issa Abdou, l’élu qui préside la Commission de l’action sociale et de la solidarité. Car il ne s’agit pas encore d’une habilitation dans le plein sens du terme, c’est à dire avec financement à la clef, mais on vient de franchir une étape qui légalise leur existence et va permettre un accès plus réglementaire aux fonds européens.

Compétence du département et financement Etat…

Issa Issa Abdou
Issa Issa Abdou

Et encore une fois, la démarche était dénoncée, comme l’avait fait en son temps Jacques-Martial Henry, auquel Issa Issa Abdou a succédé. C’est le conseiller d’opposition et ex-président du conseil départemental Daniel Zaïdani cette fois qui prenait la parole : « L’habilitation était nécessaire, mais s’il s’agit d’une compétence du conseil départemental, pourquoi l’Etat donne des subventions à ces 4 associations sans notre aval ? Le même Etat critique ensuite par derrière estimant que nous ne faisons pas notre travail. » C’est une aide directe au conseil départemental qu’il souhaiterait.

Une des réponses tient pourtant dans la critique sévère contre la Direction du social du département contenue dans le rapport de l’Inspection générale des Affaires sociales (IGAS), listant les dysfonctionnements. Et comme le faisait remarquer Afidati Mkadara, conseillère d’opposition de Kani Keli, « Nous n’avons pas assez de familles d’accueil pour prendre en charge tous les mineurs isolés. Laissons donc ces associations faire leur boulot. »

Mayotte précurseur pour l’insertion des bénéficiaires du RSAAffiche RSA CAF

Autre signe que les temps changent peu à peu, le rapport porté par Issa Issa Abdou sur les bénéficiaires du RSA, dont on oublie trop souvent qu’il s’agit de Revenu de solidarité active : « Nous avons débloqué 47.000 euros grâce à un partenariat avec l’Adie pour aider les porteurs de micro-projets à les réaliser et sortir ainsi ces bénéficiaires de RSA de la précarité. »

Dans ce domaine, le conseil départemental anticipe sur l’année 2017, « qui verra l’Etat reprendre les montants du RSA à sa charge comme l’a indiqué le premier ministre, et avec un accent mis sur l’insertion. »

Un rapport adopté à l’unanimité.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Météo France, Mayotte

Mayotte en vigilance Orange Fortes pluies depuis ce mardi matin

0
Le jaune a viré à l'orange. Météo France a placé Mayotte sous cette couleur pour sa vigilance Fortes pluies depuis 5h ce mardi matin. Une...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.