27.9 C
Dzaoudzi
mardi 27 septembre 2022
AccueilFaits diversAffaire du vol contre Boinali Saïd: en toute distraction

Affaire du vol contre Boinali Saïd: en toute distraction

Boinali Saïd Toumbou lors de la présentation de "tobé"
Boinali Saïd Toumbou lors de la présentation de “tobé”

Tout remonte à novembre 2014, lorsque dans l’entourage de Boinali Saïd Toumbou, on s’inquiète de la disparition de sommes importantes sur ses comptes en banque, surtout sur le compte d’Indemnité représentative de frais de mandat (IRFM), que l’Assemblée nationale abonde à hauteur de 5.700 euros par mois.

Après recherche, il s’avère que son attachée parlementaire Fatoumata Koïta aurait dérobé ses cartes bancaires et son chéquier, qu’elle aurait utilisé pour ses frais personnels “entre 17.000 et 20.000 euros”, indique le Figaro, pendant un an, sans que le député soupçonne quoi que ce soit. Difficile de savoir s’il ne s’agit que des achats par internet, mais le site Médiapart lui-même évoque des sorties ciné, pour lesquelles elle devait forcément alors posséder le code secret de la carte.

Mieux, la jeune conseillère municipale PS puis départementale du fief de Manuel Valls, présentée par Médiapart comme une proche du Premier ministre, n’est pas licenciée de son poste d’attachée parlementaire. «Je ne pouvais pas la licencier sans être certain que c’était elle», nous explique Boinali Saïd Toumbou, joint au téléphone. Un an s’est écoulé pourtant depuis la découverte des faits.

Un instituteur peu armé comme député

L'hémicycle de l'Assemblée nationale (crédits photo: AN)
L’hémicycle de l’Assemblée nationale (crédits photo: AN)

Le député est plutôt sur la défensive d’ailleurs lorsque nous lui demandons comment il est possible de subtiliser deux cartes bancaires et un chéquier, et les utiliser pendant un an sans que l’intéressé ne s’en aperçoive: «Je sais que certains médias insinuent que ce serait ma copine! Je n’ai découvert ces ponctions que 3 ou 4 mois après, j’ai d’ailleurs déposé plainte.» Mais il ne se souvient plus à quelle date, «il y a presque un an, c’est d’ailleurs entre les mains du parquet d’Evry maintenant, je ne veux rien évoquer tant que l’enquête est en cours», conclut-il.

Boinali Saïd et Fatoumata Koïta avaient trouvé un terrain d’entente, la jeune femme aurait commencé à rembourser l’argent public qu’elle avait dérobé. «Mais j’ai décidé finalement de déposer plainte», précise le député, sans qu’il s’épanche sur la cause exacte de ce revirement.
Si Médiapart évoque un «instituteur de Mayotte (qui se dit) ‘peu armé pour comprendre les rouages’ du Palais-Bourbon», nous parlons tout de même du syndicaliste-leader des 44 jours de manifestations violentes contre la vie chère en 2011…

Médiapart
Le logo de Médiapart

Argent public pour tout public

Boinali Saïd a par ailleurs ses entrées chez Médiapart pour avoir mené le projet de SCIC Tobé, une plateforme de développement des projets locaux dans le département mahorais, en compagnie de Philippe Divay, contributeur au site d’information d’Edwy Plenel. Depuis, ces régies de territoire ont bénéficié de sa réserve parlementaire.

L’article de Médiapart revient sur les garde-fous que l’Assemblée nationale doit mettre en place pour éviter l’utilisation de l’argent public à des fins autres que professionnelles, et par la même occasion, ce genre de détournement, «Jérôme Cahuzac a tout bonnement fait ses emplettes chez un vendeur de piscines», dévoile l’article.

Une liste des dépenses autorisées a été publiée, sans aucun contrôle, et les députés doivent fournir une attestation sur l’honneur de l’utilisation de leur IRFM «conformément aux règles établies», mais certains ne l’auraient toujours pas signé.

Des mesures qui auraient certainement permis de lister les dépenses hors cadre faites pendant un an depuis le compte de Boinali Saïd Toumbou, sans que personne ne s’en émeuve.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Ralentissement de l’inflation en août sous l’effet du recul des prix...

139533
Le dernier bulletin de l’INSEE rapporte un petit 0,1% d’augmentation des prix en août. Pas loin d’une baisse donc, mais c’était sans compter les...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139533
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139533
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139533
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139533
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139533
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com