23.9 C
Dzaoudzi
lundi 26 septembre 2022
AccueilFil infoThierry Galarme s'alarme

Thierry Galarme s’alarme

Thierry Galarme, président du Medef
Thierry Galarme, président du Medef

Le président du Medef Mayotte adresse un courrier au préfet Seymour Morsy. Le premier point alerte sur le manque de dialogue social au sein de la commission consultative du travail, sujet abordé lors du Conseil d’ Administration du Medef Mayotte le 5 février 2016 : “Traditionnellement c’est un lieu de concertation et de débat au sein duquel le préfet ou le directeur de la Dieccte présente des projets de textes préalablement à leur publication, (…) aujourd’hui l’Etat nous communique ses décisions déjà prises sans concertation préalable.” Un sujet sur lequel Thierry Galarme a déjà interpellé le préfet le 10 février, sans réponse, déplore-t-il.

Second point, le préavis de grève reconductible de l’Intersyndicale du social (FO, CGT, CFTD, FAEN, Solidaires et FSU) pour le 30 mars, toujours sur l’application intégrale du droit du travail dans le secteur privé, des conventions collectives nationales de branches, l’alignement des retraites, et dans le public, la prise en compte de l’ancienneté dans la reconstitution des carrières, la révision de l’indexation à 53% et le travail sur l’attractivité de la fonction publique de Mayotte. Rappelons que sur le premier point, une mission dépêchée à Mayotte a fourni un calendrier pour la transposition du code du travail.

Le président du Medef se dit “inquiet” de l’absence de réaction de l’administration à ce dépôt de préavis de grève, et appelle à l’organisation d’une réunion de concertation dès la semaine prochaine, “Nos entreprises pas plus que nos salariés ne peuvent se permettre une nouvelle grève de 44 jours comme en 2011 qui serait mortifère pour l’économie mahoraise”, rajoute Thierry Galarme.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

 

 

et nos élus à la Commission Consultative du Travail du Travail ont exposé au Conseil les points développés dans le courrier en pièce jointe.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139522
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139522
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139522
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte

Résorber l’insécurité à Mamoudzou : des mesures chocs annoncées par le maire

139522
Le premier édile de Mamoudzou a annoncé ce lundi matin, lors d’une conférence de presse organisée à la mairie, un panel de mesures visant à endiguer la violence sur le territoire de la commune. Parmi elles, effectives dès le 3 octobre, la fin de la vente de pétrole lampant à la station essence de Passamainty, la prohibition de la prostitution sur la commune de Mamoudzou ou encore la publication d’un arrêté de péril imminent pour décaser.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com