Sécurisation des bus et des établissements scolaires: vastes opérations de gendarmerie ce jeudi

0
85

La gendarmerie poursuit ses opérations dans les bus et aux abords des collèges et des lycées pour ramener un peu de sécurité et de tranquillité, sous réquisition du procureur de la République. Ce jeudi matin, dès 5h30, deux opérations simultanées ont été menées sur le secteur sud-est de Grande Terre et en Petite Terre.

De nouvelles armes potentielles saisies dans des cartables ce jeudi
De nouvelles armes potentielles saisies dans des cartables ce jeudi

Le premier contrôle, s’est déroulé au point de ramassage scolaire à Chirongui. Il rassemblait 11 gendarmes de Mzouazia renforcés de 4 policiers municipaux de Chirongui en présence du responsable sécurité de la société Matis : 45 bus scolaires ont fait l’objet de contrôles !

La gendarmerie indique que «trois élèves ont été découverts porteurs d’un morceau de miroir, d’une chaîne petites mailles et d’une fronde. Un quatrième élève a été découvert porteur d’une chaîne grosses mailles équipée d’un cadenas et d’un maillet artisanal en bois. Enfin, un mousqueton a été découvert à l’intérieur d’un bus».

1.800 Petits Terriens contrôlés

Au même moment, une opération de contrôle des sacs des élèves du collège de Pamandzi était menée par 9 gendarmes et 4 policiers municipaux. Pas moins de 1.300 élèves ont fait l’objet d’un contrôle. Un tournevis a été découvert sur un élève et un autre sur le sol.

La gendarmerie précise que «ces opérations matinales ont été poursuivies sur Petite Terre cet après-midi avec un contrôle des entrées et la fouille des sacs de classe au collège de Labattoir.» Cette fois-ci, 500 élèves et 300 cartables ont été vérifiés.

«Ces actions n’ont entraîné aucun incident notable et ont permis d’une part de sensibiliser les jeunes gens sur la législation sur les armes et d’autre part de sécuriser les entrées dans les établissements scolaires», note la gendarmerie dans un communiqué.

Encore des interpellations

A noter également, une nouvelle série d’interpellations. Un jeune a été arrêté à proximité du collège de Koungou porteur d’un couteau. Il devait être entendu pour les faits de «port d’arme prohibée de catégorie D».
Trois autres ont été interpellés à Sada. Ils sont soupçonnés de faire partie de la dizaine de jeunes armés de bâtons qui se sont battus devant le lycée de la ville hier midi. Dans l’établissement, deux lycéens de 15 et 17 ans ont été agressés. Les 3 auteurs présumés ont été placés en garde à vue et seront présentés devant les magistrats dans les heures qui viennent.

Enfin, concernant les suites judiciaires des caillassages de Mtsamoudou du début de la semaine, sachez que les 2 jeunes interpellés ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire avec interdiction de se rendre sur la commune de Bandrélé. Ils ont également été placés en famille d’accueil au nord de l’île.

RR
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here