28.9 C
Dzaoudzi
vendredi 7 octobre 2022
AccueilFaits diversDeux tournevis et un miroir brisé dans les sacs des scolaires

Deux tournevis et un miroir brisé dans les sacs des scolaires

Dans le cadre du renforcement de la sécurisation des établissements et des transports scolaires, la gendarmerie a mené, mardi matin, dès 5h30 deux opérations simultanées sur les secteurs nord et ouest du département.

Bus Halo'Le premier contrôle, s’est déroulé aux abords du collège de Dzoumogné et menée par 15 gendarmes et 4 policiers municipaux de la commune de Bandraboua en présence du responsable sécurité de la société Matis. A cette occasion 50 bus scolaires ont fait l’objet de contrôles  Deux élèves ont été découverts porteurs de couteaux et un autre avait dissimulé deux tournevis dans son cartable.

Simultanément, la même opération était organisée à proximité du collège de Tsingoni. Elle regroupait 14 gendarmes et deux policiers municipaux. Les contrôles ont porté sur 11 bus et permis de découvrir un objet contondant dans un sac d’écolier. En l’espèce un morceau de miroir brisé.

Ces deux actions n’ont entraîné aucun incident notable et ont permis d’une part de sensibiliser les jeunes gens sur la législation sur les armes et d’autre part de sécuriser les entrées dans les établissements scolaires.Sac

Malgré la mise en place de ces opérations dissuasives, le lundi 22 février 2016 à 17h30, un bus de transport a fait l’objet d’un caillassage à l’occasion d’un arrêt à Mtsamoudou (commune de Bandrélé). Plusieurs vitres du véhicule ont été brisées. Une jeune fille légèrement blessée au niveau d’un pied a été prise en charge par ses parents pour un transport au dispensaire.

Les militaires de la brigade territoriale autonome et du détachement de surveillance et d’intervention de M’Zouazia ont été immédiatement engagés . Les auteurs ont pris la fuite à l’arrivée des forces de l’ordre mais après enquête menée conjointement par le détachement de surveillance et d’intervention et la brigade de M’Zouazia l’un des auteurs présumés a été identifié. Interpellé, il fait actuellement l’objet d’une mesure de garde à vue. Les investigations se poursuivent afin de localiser ses complices.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Arrivée à Mayotte du pont de secours de Dzoumogné : «...

139522
C’est un déchargement inédit qui s’est déroulé ce jeudi en fin d’après-midi au port de Longoni avec l’arrivée d'un viaduc métallique démontable. Ouvrage ayant vocation à remplacer temporairement l’actuel pont de Dzoumogné, son acheminement sur le site est prévu en début de semaine prochaine pour une ouverture à la circulation dès le 17 octobre.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com