29.9 C
Dzaoudzi
lundi 26 septembre 2022
AccueilEducationForum des métiers: Avoir un métier c'est bien, s'y épanouir, c'est mieux

Forum des métiers: Avoir un métier c’est bien, s’y épanouir, c’est mieux

Marc Diamala guidait élèves et parents
Marc Diamala guidait élèves et parents

Certains parents avaient accompagnés leurs jeunes collégiens: «Ils posent beaucoup de question», indique Marc Diamala, professeur d’habitat en Segpa, qui oriente les familles vers les salles.

Maeva Saïd est venue seule. La collégienne ressort d’une salle avec des informations sur le CAP Petite enfance, « je me suis aussi renseignée sur la psychomotricité parce que je voudrais aider les personnes âgées. » Car les lycées professionnels ou polyvalents sont aussi sur place pour renseigner les élèves.

Yasser aimerait s’orienter vers la mécanique auto et la matinée lui a donné une idée précise sur son orientation: «Je vais commencer par le CAP, et si je vois que je m’en sors bien, je poursuivrai en BEP puis Bac Pro.»

Le long du couloir qui court au 1er étage de l’établissement, les professionnels reçoivent les jeunes individuellement ou en groupe. Carla Baltus a dégagé 3 heures sur son emploi du temps. Elle a déjà échangé avec une trentaine de jeunes: «La plupart veulent être chauffeur de bus. Ils doivent passer un CAP conducteur, qui n’existe pas à Mayotte, c’est en projet, ou aller dans un centre de formation.»

Les transports, l’avenir de Mayotte

Le métier d’Éducateur sportif fait carton plein
Le métier d’Éducateur sportif fait carton plein

La chef d’entreprise évoque avec eux le transport de marchandises, « le permis C pour lequel il faut avoir 21 ans », les collégiens devront donc attendre. Et se préparer à plancher plus que leurs aînés car le secteur se professionnalise avec l’obligation de détenir la FIMO, la Formation Initiale Minimale Obligatoire et de suivre la Formation Continue obligatoire de remise à niveau tous les 5 ans. « Surtout, vous pouvez être secrétaire ou assistant dans une entreprise de transport. »

Un secteur clé auquel les jeunes devraient s’intéresser, surtout le BTS logistiques et transports : « Si on mixte des transports maritimes et terrestres, c’est l’avenir de Mayotte », prévient Carla Baltus.

La classe d’information sur le métier d’éducateur sportif est pleine. Et le brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS) affiche ses valeurs : « Il faut bien sûr être sportif, mais aussi respecter les autres si vous voulez qu’on vous respecte, acquérir performances et compétences et avoir beaucoup de volonté », explique Nazariou Combo, Educateur sportif.

« Ne vous sous-estimez jamais »

Didier Le Lu fait profiter de ses années d'expérience en coaching d'élèves
Didier Le Lu fait profiter de ses années d’expérience : “Ne vous sous-estimez jamais!”

C’est une belle miche de pain qui s’affiche plus loin, et on peut dire qu’elle attire les jeunes. Didier Le Lu n’est pas là par hasard et leur tient un langage d’avenir. Technico commercial chez Ekwali, entreprise de production d’alimentation pour le bétail, il était chef d’entreprise en métropole, et recrutait beaucoup d’apprentis : « Je n’hésitais d’ailleurs pas à casser leur contrat lorsque l’un d’entre eux ne me paraissait pas à la bonne place. On travaillait sur leur orientation vers un autre corps d’activité. »

Celui qui a donné beaucoup de conférence sur le sujet en métropole, secoue les jeunes et les invite à se remettre en cause: « Si vous avez choisi un métier qui ne vous plaît pas, changez-en. Il vaut mieux perdre 2 ans de sa vie, plutôt que d’aller travailler à reculons et ne plus supporter son entourage. Votre vie est devant vous. Nous portons tous une valeur que nous pouvons développer dans un métier. Il faut la trouver. »

Nous le laissons face à deux jeunes filles : « Ne vous sous-estimez jamais ! », leur lance-t-il. Des élèves qui auront été à la fois informés et coachés.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Mtsapéré Mandzarsoa, Cavani Mtsapéré et Cavani Jardin fleuri...

139533
Le syndicat des eaux, dans un communiqué, informe les usagers des secteurs Mtsapéré Mandzarsoa, Cavani Mtsapéré et Cavani Jardin fleuri "qu'une coupure d'eau est...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139533
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139533
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139533
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139533
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte

Résorber l’insécurité à Mamoudzou : des mesures chocs annoncées par le maire

139533
Le premier édile de Mamoudzou a annoncé ce lundi matin, lors d’une conférence de presse organisée à la mairie, un panel de mesures visant à endiguer la violence sur le territoire de la commune. Parmi elles, effectives dès le 3 octobre, la fin de la vente de pétrole lampant à la station essence de Passamainty, la prohibition de la prostitution sur la commune de Mamoudzou ou encore la publication d’un arrêté de péril imminent pour décaser.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com