25.9 C
Dzaoudzi
vendredi 1 juillet 2022
AccueilOcéan IndienVifs remous en Afrique du Sud après la conversion d’un Mandela à...

Vifs remous en Afrique du Sud après la conversion d’un Mandela à l’islam

REVUE DE PRESSE. «Tollé après la conversion à l’islam de Mandla Mandela» en Afrique du Sud, explique RFI. «Depuis une semaine, Mandla Mandela, le petit-fils de Madiba, et actuel chef du clan, est sous le feu des critiques pour s’être converti à l’islam.

Mandla Mandela RFILe petit-fils de Nelson Mandela s’est marié la semaine dernière avec Rabia Clarke, une jeune femme musulmane de 22 ans, originaire du Cap. Un changement de religion qui a suscité l’émoi des chefs traditionnels sud-africains», racontent nos confrères.

Pour le Congrès des chefs traditionnels, «dans la tradition africaine, c’est à la femme d’embrasser la religion de son mari et jamais le contraire». Même si le Congrès n’a pas le pouvoir de détrôner Mandla Mandela, ses responsables l’ont appelé à s’expliquer.
Ce qu’il a fait dans un communiqué où il explique que «bien que sa femme et lui-même aient été élevés dans des cultures et des religions différentes, leur mariage reflète ce qu’ils ont en commun: le fait d’être Sud-Africains».

L’Organisation des médecins traditionnels du pays ne l’entend pas non plus de cette oreille et dénonce «une disgrâce faite à ses ancêtres et à la communauté traditionnelle au sens large » et même «une trahison» de sa culture et son identité»!
RFI rappelle que l’organisation des médecins traditionnels estime que ce n’est pas la première fois que les actions de Mandla Mandela ne sont pas en conformité avec ses ancêtres. Une référence au premier mariage du petit fils de Nelson Mandela avec la Réunionnaise Anaïs Grimaud.

Politique et religion

Islam LibérationD’islam, il en est également question à l’occasion de la présidentielle aux Comores, relate Libération.
Le journal explique que «derrière l’événement, se profile l’ombre de l’Arabie saoudite».

Entre mythes et réalité, Libération retrace longuement l’histoire de l’islam aux Comores, «un régulateur social quotidien», mais aussi «un paramètre politique fondamental». Il faudrait donc connaître l’histoire de la religion dans le pays pour comprendre «l’actuelle offensive saoudienne aux Comores, qui s’avère un maillon essentiel dans son dispositif diplomatico-religieux de l’Océan indien et de l’Afrique orientale».

Des visas pour les Africains

Pour voyager librement en Afrique, il vaut mieux être Américain… qu’Africain. C’est ce qui ressort d’une étude sur l’ouverture des pays, relayée par la Tribune de Madagascar. Ainsi, «un Africain a besoin de visas pour se rendre dans 55% des pays africains, alors qu’un Nord-Américain n’a besoin de visa que dans 45% de ces mêmes pays».

Visa La TribuneEn dépit de ses traditions très anciennes de libre circulation, «l’Afrique est aujourd’hui un continent où la mobilité est largement entravée», note le journal.
Les Africains peuvent obtenir leur visa à l’arrivée dans 25% des pays du continent, contre 35% pour les Nord-Américains et seuls 13 pays africains sont librement accessibles.

«Pour inciter les gouvernances africaines à améliorer cette situation, la Banque africaine de développement (BAD) et ses partenaires publieront désormais un ‘indice d’ouverture sur les visas’», explique la Tribune. Cette année, les pays les plus ouverts aux ressortissants africains sont les Seychelles, suivies du Mali, de l’Ouganda, du Cap Vert et du Togo. Maurice est 9e, Madagascar et les Comores à égalité à la 12e place.

Marché du travail, entrepreneuriat, services, investissements, tourisme… «Selon la BAD, les pays africains ont pourtant beaucoup à gagner à assouplir les règles de circulation des personnes sur le continent», explique le journal.

Sale capitale

Vous trouvez que Mayotte est sale ? La Tribune de Madagascar semble, pour sa part, consternée par la situation à Tananarive, jugeant la nouvelle maire «complètement dépassée».

Le centre de Tananarive : Madagascar ne bénéficie pas du recul de l'extrême pauvreté mondiale
Le centre de Tananarive

Lalao Ravalomanana, en fonction depuis le 6 octobre dernier et par ailleurs épouse de l’ancien chef de l’Etat Marc Ravalomanana, «est tiraillée de toute part», si on en croit le journal qui établit une liste sans fin de problèmes: «les montagnes d’ordures, la saleté partout, les canaux d’évacuation d’eaux usées débordants, les routes défoncées, les marchands ambulants indéboulonnables, les embouteillages monstres, l’insécurité galopante, le personnel licencié mécontent, le soupçon d’irrégularité sur l’octroi du marché de la gestion de parking…»

La situation n’est pas pour déplaire à ses adversaires politiques, dont certains ministères qui «ne cessent de lui mettre des bâtons dans les roues». Mada semble désespérément coincée dans ses guerres de clans, entre «manque de volonté de coordination et de coopération entre les deux entités», au détriment des habitants de la capitale.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

La première pierre du futur “collège de l’île aux parfums” était...

139132
Parents d'élèves, entreprises, architectes mais aussi hautes instances du rectorat se retrouvaient hier à M'tsangamouji pour faire le point sur les travaux de rénovation et d'extension du collège de Mt'sangamouji. Renommé " collège de l'île aux parfums", l'établissement disposera désormais de plusieurs salles high tech pour la pratique des sciences et de la technologie, mais aussi d'une cantine capable de servir 1200 plats par jour.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
AMF, Délégation outre-mer, Mayotte

Création d’une délégation ultramarine au sein de l’Association des maires de France

139132
C'est une 1ère chez les maires de France: ils ouvrent une plage d'expression propre à leurs pairs d'outre-mer. Pour Mayotte, c'est logiquement Madi Madi Souf, président de l'AMM, qui y siège
Assemblée nationale, Mayotte, LR, LIOT, Outre-mer

Les derniers échos ultramarins de l’Assemblée nationale

139132
On sait dans quelle commission vont siéger nos deux députés mahorais. Quant au 10ème groupe politique qui devait être dédié aux députés outre-mer, LIOT, c'est une autre configuration qui émerge

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139132
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139132
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139132
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com