Deux talents défendent les voix de Mayotte aux Trace Music Star

1
201
Les 9 demi-finalistes de l'océan Indien de la Trace Music Star
Les 9 demi-finalistes de l’océan Indien de la Trace Music Star

La chaîne musicale Trace TV, particulièrement suivie à Mayotte selon les audiences de Médiamétrie, organise le premier casting 100% digital pour trouver la prochaine recrue de WATI B. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit du label de Maître Gims, Black M et The Shin Sekaï… de quoi attirer de nombreux candidats qui rêvent de succès.

La compétition, lancée en partenariat avec Canal Sat, a commencé le 25 novembre et pas moins de 6.000 candidatures ont été reçues dont plus de 500 dans l’océan Indien. Car le casting se déroule simultanément dans l’Hexagone, à la Réunion, à Mayotte, en Guadeloupe, Guyane, Martinique, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy.

Pour participer, les candidats ont dû s’enregistrer, se filmer ou encore charger leur vidéo sur le site du casting depuis leur téléphone mobile, leur tablette ou un ordinateur… Mais des opérations particulières ont aussi été organisées. Ce fut le cas à Mayotte, au centre commercial Jumbo, où Annice a tenté sa chance. «Je me suis inscrite à la dernière minute. J’ai pris mon courage à 2 mains et j’ai chanté devant tout Jumbo!» confie-t-elle au JDM. Et la vidéo a séduit puisque la jeune femme se retrouve en finale de l’océan Indien, la dernière étape avant la finale nationale à Paris.

Annice veut croire en sa chance


Vidéo : Le portrait d’Annice ! par tracemusicstar

Annice a 30 ans… «Maintenant, faut que j’assume. Ca fait 5 ans que je dis que j’ai 25 ans !» s’amuse-t-elle. Cette maman d’une petite fille de 3 ans habite Koungou et travaille comme responsable logistique dans une société de télécommunication. «Au départ, je me suis dit que j’y allais pour m’amuser. Et maintenant, les choses ont changé. Je veux être prête vocalement, je m’entraîne !»

La présentation d'Annice sur le site de Trace TV
La présentation d’Annice sur le site de Trace TV

Lors de la finale de l’océan Indien, le public pourra continuer à voter, comme il le fait depuis le 1er février. Mais la moitié de la décision reviendra aussi à un jury composé de Dawala, fondateur et directeur du label WATI B, de The Shin Sekaï, le duo star du label, de Missty, la diva du Séga et de Virginie Koné, de TRACE.

Encore quelques jours pour voter

A côté d’Annice, le 2e Mahorais en compétition s’appelle Enel. Il fait de la musique depuis un an et demi et faisait partie du crew victorieux de la Battle of the Year 2014. Face à eux, 7 Réunionnais, avantagés par le nombre de votants potentiels et par le lieu de la compétition : ce sera le 20 février au Musée Stella Matutina, à Saint-Leu. Une raison de plus pour voter pour eux !

Enel, le 2e Mahorais encore en compétition
Enel, le 2e Mahorais encore en compétition

L’événement présenté par Yoanna Atchama, sera diffusé sur myCANAL le 2 mars puis sur TRACE Urban le 4 mars à 19h et sur TRACE Tropical le 5 mars à 16h.

Quant à la finale nationale à Paris, elle est prévue en avril. Le gagnant de l’océan Indien affrontera le vainqueur des Antilles-Guyane et les 5 sélectionnés métropolitains pour le titre de TRACE Music Star, avec à la clé un contrat d’artiste chez WATI B, la production et la promotion de trois titres et d’un premier clip.

RR
www.lejournaldemayotte.com


VIDEO: Le portrait d’Enel ! par tracemusicstar

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here