Détention provisoire pour violences répétées au sein de Tama

0
65

Ce n’est pas la première fois que la violence des jeunes placés dans ce centre de réinsertion déborde le cadre interne. Des jeunes du foyer Dago Tama participaient à une sortie sur leur site de Mtsangabeach, lorsqu’un adolescent a frappé un de ses camarades, rapporte la gendarmerie. Celui-ci revient avec un couteau, et assène au premier deux coups au niveau du fessier et du dos. Il blesse également un autre jeune tentant de les séparer.

Tama logoNouveau fait de violence au sein de la structure mais à Kahani cette fois, puisqu’après qu’un éducateur lui ai confisqué son téléphone portable, un adolescent devient violent “et lui lui assène des coups de pieds, de poings et de tête”, toujours selon la gendarmerie. Voulant se mêler à l’altercation, un second mineur tente de sortir de la pièce en utilisant un couteau et une fourchette pour déverrouiller la porte. Un éducateur s’interpose et reçoit un coup de fourchette au niveau du ventre, lui causant une éraflure.

Les deux enquêtes sont confiées à la Brigade Territoriale de Sada. Les auteurs sont interpellés et placés en garde à vue. Ils reconnaissent les faits reprochés. Ce 25 janvier 2015, les trois mineurs sont présentés au procureur de la République de Mamoudzou puis placés sous mandat de dépôt au centre de détention, quartier des mineurs, de Majicavo.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here