27.9 C
Dzaoudzi
dimanche 26 juin 2022
AccueilEconomieVœux de la Chambre des Métiers : «Toutes nos marges de manœuvre...

Vœux de la Chambre des Métiers : «Toutes nos marges de manœuvre sont épuisées»

Les vœux sont l’occasion tirer des bilans et d’émettre des souhaits pour l’année à venir : le président de la CMA a profité de sa fin de mandature pour solliciter préfet et conseil départemental sur les enjeux stratégiques mis en place pour conforter et développer un secteur artisanal très fragile.

Etat et département sollicités
Etat et département sollicités

L’artisanat, ce n’est pas la France d’hier, c’est aussi celle de demain. Celle qui a toute sa place dans l’économie sociale et solidaire, et celle qui doit porter ces hommes et ces femmes qui assurent tout un pan du tissu économique. Encore trop faible à Mayotte comme le faisait remarquer Omar Djoundiy, le président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) lors de ses vœux ce vendredi.

« Avec 2.976 artisans inscrits au 31 décembre 2015, notre département reste toutefois en queue de peloton », à comparer en effet avec les 16.000 artisans réunionnais. L’île compte 4% de nouveaux artisans en 2015, essentiellement dans les secteurs du Bâtiment et des Services, et très majoritairement masculins, à 87%. Les femmes n’ont vraisemblablement pas toutes « une bonne raison de choisir l’artisanat », phrase-clef du secteur réputé être la première entreprise de France, par son nombre d’adhérents.

Mais à Mayotte, si le nombre de radiations (114) est en diminution, « les effets dévastateurs de la crise de 2011 et les contraintes de la départementalisation ayant déjà achevé les entreprises les plus faibles », les créations (230) chutent par rapport à l’année précédente, « prouvant la réticence des professionnels à créer leur entreprise dans un environnement économique et social difficile », explique le président, qui pointe aussi le problème de la formation diplômante par l’apprentissage, encore balbutiante à Mayotte.

Défaillance du conseil départemental

Omar Djoundiy
Omar Djoundiy

En attendant la mise en place d’ici 2020 d’une Centre de Formation de apprentis qui devrait regrouper les 4 unités œuvrant dans ce secteur, la CMA n’est pas restée les bras ballant et a créé son Université Régionale des Métiers et de l’Artisanat (URMA) pour laquelle elle a été agréée en juin dernier, tout en visant la certification ISO. Une preuve que « le sous-développement de notre île pouvait être compensé par notre aptitude à proposer des projets innovants et à les réaliser. »

L’URMA aura accueilli 614 stagiaires en 2015 en formation continue et 30 stagiaires en formation initiale « boucherie ». L’extension des locaux de formation est quasiment achevée, « grâce à l’aide de l’Etat. » Qui a participé à hauteur de 272.000 euros pour un investissement de 502.000 euros, « le conseil départemental n’ayant pas versé les 230.000 euros pour lesquels il s’était engagé », nous indique Soulaimana Salimé, 1er vice-président de la CMA.

Le financement de la Chambre sera d’ailleurs une des « questions qui fâchent » abordées par le président. Outre la mise en place du régime fiscal de droit commun qui fait supporter aux artisans le financement de la Chambre, « et une diminution de notre budget de 200.000 euros, alors que depuis la création de notre institution, nous faisons face à un manque de recettes de 240.00 euros. »

« Sans peau de banane »

Deux titres pour le photographe-illustrateur Bruno de Villeneuve
Deux titres pour le photographe-illustrateur Bruno de Villeneuve

Un président Djoudiy qui lançait un appel au préfet et au président du conseil départemental : « Toutes nos marges de manœuvre et toutes nos niches économiques ont été épuisées (…) La situation est grave, alors que l’artisanat est une chance pour notre territoire. » Une des actions, le Centre de Recherche, d’Etudes et de Formation sur les matériaux locaux de construction et d’équipement, attend notamment son financement.

Même demande pressante sur la Pépinière d’entreprises, en attente depuis 2003. Si le bâtiment est prêt depuis le mois de novembre, et que « les créateurs sont nombreux à nous solliciter », il faut financer les 8 ateliers, les 2 bureaux et les équipements communs du Centre de ressources.

La CMA peut se targuer d’avoir lancé avec succès depuis 3 ans le Forum des métiers et de l’Artisanat « qui a accueilli plus de 54.000 visiteurs en 2015 », et « 3 colloques régionaux, dont un décentralisé à Diego. »

La CMA de Mayotte affiche aussi sur la toile les chiffres mensuels de l’artisanat dans notre département et sa webcam balaye le front de mer de Mamoudzou, sur le site www.cmamayotte.com

Après avoir décerné deux titres nationaux d’artisanat d’art au photographe d’art Bruno de Villeneuve, qui a couvert les paysages de l’ensemble de l’île, c’est très ému qu’Omar Djoundiy annonçait terminer son mandat : « C’est rare à Mayotte qu’un président termine son mandat sans qu’on lui ait glissé une peau de banane ! »

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Artisanat, Mayotte

Artisanat : 10ème édition de Made in Mayotte à Mamoudzou

139533
Comme chaque année, les départs en vacances et les arrivées de touristes sont l'occasion de proposer des objets d'artisanat d'art typiques de l'île. Les stands seront ouverts 15 jours à partir du 5 juillet
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139533
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139533
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139533
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Yaël Braun Pivet,Thani Mohamed Soilihi, Mayotte

Les sénateurs mahorais invitent l’INSEE à sortir Mayotte de son long tunnel statistique

139533
Comme un écho à notre mise en garde en mai dernier sur « l’effet tunnel » de l’INSEE à Mayotte, le courrier des sénateurs Abdallah et Thani Mohamed aux ministres des Finances et de l’Outre-mer, lance une bouteille dans une mer de données périmées concernant Mayotte.

Le Cesem félicite les députés élus et entend collaborer avec eux dans l’intérêt de...

139533
Suite aux résultats des élections législatives, le Conseil économique, social et environnemental de Mayotte a fait savoir par communiqué qu’il « félicite Madame Estelle Youssouffa et Monsieur Mansour Kamardine ». Des qualités qui se complètent Si...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com