Maoulida et veille de Noël: Fête des naissances de Jésus et Mahomet ce 24 décembre

0
273

C’est une date unique pour qui est croyant. Et un clin d’œil à l’actualité sombre qui a malgré tout permis aux communautés religieuses de se rassembler: nous fêtons en ce 24 décembre 2015 la Maoulida (Mawlid), l’anniversaire de la naissance de Mahomet, et la nuit de la naissance de Jésus.

El Mamouni Mohamed Nassur
El Mamouni Mohamed Nassur: “Les gens doivent en profiter pour se rapprocher”

Maoulida est la fête musulmane qui célèbre l’anniversaire de la naissance de Mahomet, prophète à l’origine de l’Islam. Elle n’a pas toujours été fêtée, mais les musulmans de Mayotte se préparent à suivre leur rituel. « Qui suit trois directions », nous explique El Mamouni Mohamed Nassur, Porte-parole du Grand Cadi de Mayotte : « Nous commençons par lire les évocations du Barzengué, qui parle de la vie du prophète Muhammad (Mahomet en français). »

C’est aussi un moment de partage, « et une occasion de fraterniser. Pour rappeler notre appartenance à l’islam, nous prenons un biais approprié aux circonstances. Chaque prêcheur choisit un thème. Cette année, nous avons demandé que tous intègrent la radicalisation et ses dérives. »

Mais le religieux a fait mieux, il a rencontré avec une délégation mahoraise, le Grand Cadi de Moroni et le ministre des l’Intérieur de l’Union des Comores, pour que leurs prêches insistent sur ces points, « et pointent du doigt les propos chiites que l’on peut entendre là-bas. » Une sorte de coopération régionale des minarets.

« Vous êtes tous en moi »Mosquée Tsingoni minaret

Enfin, le troisième axe amène vers la paix, « on finit les prières par des remerciements pour ce partage dans un sens de solidarité nationale. Ce jour là, toutes les prières du matin des rites chaféites observés à Mayotte intègrent l’invocation au bonheur et à la paix sur Terre, le ‘kuntu’ ».

El Mamouni Mohamed Nassur ne cache pas sa satisfaction de la concordance des deux fêtes cette année, de Maoulida et de la veillée de Noël, considéré pour les musulmans comme la nuit de naissance d’un prophète, et non de l’incarnation de Dieu pour les chrétiens : « C’est le croisement de l’anniversaire de deux prophètes qui se sont rencontrés lors de leurs ascensions. N’oublions pas que Jésus est intervenu par trois fois auprès de Muhammad pour qu’il facilite la prière de ses fidèles ».

Pour lui, cette concordance de fêtes, « C’est un rappel de Dieu : ‘vous êtes tous en moi’. Cela mettra longtemps avant que nous ayons à nouveau cette chance* ! Les gens doivent en profiter pour oublier leur amertume, se rapprocher et prier. Nous sommes tous des humains. »

El Mamouni Mohamed Nassur se prépare pour une émission sur Mayotte 1ère aujourd’hui à 11h, où il échangera avec le prêtre catholique, le Père Vincent et le pasteur protestant.

Bonne Maoulida à tous les musulmans !

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

* Les fêtes religieuses musulmanes sont calquées sur le cycle lunaire, et varient donc chaque année

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here