24.9 C
Dzaoudzi
mercredi 29 juin 2022
AccueilorangeChihaboudine Ben Youssouf : l'agression de trop ?

Chihaboudine Ben Youssouf : l’agression de trop ?

Les faits de violence se sont multipliés ces dernières années dans l’île, frappant des randonneurs, des habitants à leur domicile, des entrepreneurs, sans trop de réactions virulentes de la part des élus. Pour l’Etat cette délinquance a été trop souvent “un sentiment”. La population parle aussi de sentiment, mais “d’abandon”.

Bandes jeunes armésNous rapportions hier les agressions dont furent victimes les forces de l’ordre, que ce soit la gendarmerie, avec des caillassages, ou la police, contre laquelle se rebellait un auteur de violence. Tous les jours, des habitants se font agresser, chez eux, dans la rue ou dans leur véhicule. Il aura fallu qu’un homme politique respectable, un vieux de la vieille, le conseiller départemental et ancien secrétaire général de la mairie de Mamoudzou, un mahorais de 66 ans, se fasse rouer de coup pour que les politiques de tous bords réagissent et demandent des comptes à l’Etat.

Le premier à réagir fut, selon sa modération habituelle, le président du département, Soibahadine Ramadani qui, au nom de tous les conseillers départementaux, “exige la plus grande fermeté face à de tels actes de violence et réaffirme sa confiance aux forces de l’ordre, quant à leur capacité à traduire les auteurs devant la justice.”

“Pas de ‘guerre civile'”

Le meaculpa de Chihaboudine Ben Youssouf
Chihaboudine Ben Youssouf

Cette nuit, c’est un communiqué du sénateur LR Abdourahamane Soilihi, quasiment le seul depuis le début de son mandat, qui nous est parvenu, où il souhaite “que les auteurs soient traduits devant la justice pour être punis avec la plus grande sévérité”, bien entendu “témoigne de sa solidarité au conseiller départemental en lui souhaitant un prompt rétablissement”, et surtout, “demande, une fois de plus, au Gouvernement de mettre en œuvre tous les moyens appropriés pour lutter efficacement contre cette insécurité qui règne dans notre Île.”

C’est ensuite un mot de la Fédération des associations mahoraises de métropole, dont le président Issouf Saindou estime que “cette agression porte lourdement atteinte à l’image de Mayotte dans l’hexagone et notamment de l’attractivité du territoire”. La FAMM appelle les autorités publiques, les élus et l’Etat, à prendre chacune leur responsabilité pour éviter que Mayotte ne sombre pas dans une espèce de « guerre civile », dont aucune partie n’en sortirai indemne”.

Car il y a deux jours, c’est encore une infirmière qui se faisait arracher son sac depuis sa moto. “Impossible de supporter que les cadres de santé et les fonctionnaires partent un  à un à cause de la délinquance”, nous rapportait un syndicaliste. Et pourtant, c’est la réalité. Et les images télévisées du crane ensanglanté de Chihaboudine Ben Youssouf vont peut-être réveiller les volontés.

Anne Perzo-Lafond

Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION SCI DHURARI IMMO 976

139525
Par acte SSP du 15/06/2022, il a été constitué une SCI dénommée : DHURARI IMMO 976 Siège social : 2 rue Racini Sohoa, 97670 CHICONI Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139525
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139525
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139525
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139525
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139525
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com