24.9 C
Dzaoudzi
mardi 28 juin 2022
AccueilorangePhotographie : le grand pas de la réalité à l’art

Photographie : le grand pas de la réalité à l’art

Ponctuant la semaine de la photographie, et les Master class pour élèves et enseignants, organisée par le Centre Universitaire de Mayotte, une conférence se tenait ce vendredi soir dans l’hémicycle de Dembéni. Annonciatrice de l’exposition qui se tient ce samedi matin à la Bouquinerie de Passamainty. On retiendra essentiellement les clichés de Pierrot Men.

Des mahorais en banlieue
Des mahorais en banlieue

Les visiteurs et potentiels acheteurs à un mois des fêtes de Noël, pourront découvrir ce matin à la Bouquinerie de Passamainty les clichés de 7 photographes professionnels qui ont présenté hier au soir leurs travaux. De qualité très inégale.

De Madagascar à l’Afrique noire, les objectifs ont capté les pérégrinations de leurs auteurs. Ce sont souvent des scènes de désolation, accentuées par le choix du noir et blanc, et l’état d’âme de leur auteur : Beyrouth en 2010, « entre reconstruction et manque de vision d’avenir. Mais j’avais moi-même du mal à donner un sens à ma vie à cette époque », témoigne le premier photographe à projeter ses œuvres.

Le choix se portera pour un autre sur les difficultés de vivre pour la communauté comorienne à Marseille, puis sur les « Territoires d’outre Tombe », tel qu’il évoque les quatre îles de l’archipel des Comores : alcool, drogue, la souffrance est mise à nue, sans souci particulier d’y mêler l’art, une sorte de reportage, davantage un travail de journaliste rapportant la réalité.

La réalité sans l’art

Naissance
Naissance

Toujours les « Migrants oubliés du Canal du Mozambique », pour un troisième photographe : photos de barques sur une plage d’Anjouan, de passeports des « 10.000 disparus en mer depuis 1995 », alors que « cette année on devrait dépasser les 20.000 reconduites de l’année dernière », croit-il savoir.

Un témoignage, de la douleur, on est toujours dans le reportage, comme cette série sur les portraits de rue, « que je volais, parce que j’avais peur d’aller vers les autres. Or, on ne peut prendre de bonnes photos de quelqu’un que si on le connaît bien », croit pouvoir affirmer le photographe qui indique s’être rapproché de ses sujets, et qui a parfaitement réussi à « casser l’image d’exotisme de La Réunion », en photographiant les banlieues, encore l’alcool, un flacon d’Artane, drogue bon marché.

Une volonté de garder un œil neuf sur une réalité de l’Océan Indien qui peut sembler inédite en métropole, mais que ces îles vivent comme un combat au quotidien. « Je cherche à m’imposer des difficultés, c’est introspectif pour moi la photo. Beaucoup de clichés montrent mes propres angoisses, la photo est comme une thérapie », explique au micro un professionnel. A laquelle tout le monde n’est pas obligé de participer. Là, c’est la sensibilité de chaque visiteur qui fera la différence. Mais l’art est délaissé.

La générosité de Pierrot Men

Quand le port de tête du jeune garçon est un écho à la fierté des baobabs
Quand le port de tête du jeune garçon est un écho à la fierté des baobabs, par Pierrot Men

Au milieu de ce qui ressemble à un chaos, l’expression de Karine Gougerot ressemble à un sourire, celui que l’on voit sur les visages d’enfants d’une vidéo pédagogique sur l’apport de la photo pour l’apprentissage du français à l’île Maurice, et les tout-nouveaux nés de la « Main tendue vers l’enfant à naître ».

On attendait beaucoup de Rijasolo, photographe malgache, correspondant pour France presse et des grands quotidiens nationaux. Son premier fichier vidéo de photojournaliste porte sur des images de grèves, de colère, de guerres, de souffrance encore. Et le second, sur la nuit, encore la drogue, l’alcool, mais davantage sur le côté festif, « j’étais un grand noctambule. »

On a reçu beaucoup par contre de Pierrot Men, le photographe franco-sino-malgache, qui préfère livrer ses diaporamas, « plutôt que mes paroles. » Là éclatent le graphisme, l’esthétisme, le travail, destiné plus à faire plaisir à celui qui va visionner la photo, qu’à une recherche thérapeutique, en tout cas, on ne le saura pas. Des yeux rieurs de la petite fille mangeant à même l’écuelle, on retiendra à la fois la pauvreté, et la générosité de l’auteur de donner à voir de belles choses. Pierrot Men n’essaie pas de se raconter à travers la vie de l’autre. Nous sommes passés de la réalité à l’Art.

Pelletées et nuages, photographiés par Pierrot Men
Pelletées et nuages, photographiés par Pierrot Men

Outre la master class, l’objectif du séjour des 7 photographes professionnels était la publication en 2016 d’un ouvrage avec leurs meilleures photos des professionnels, mais aussi de leurs élèves.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Le sous-variant d’Omicron BA.5 qui recontamine la métropole également détecté à...

139525
Face à la hausse actuelle des cas de Covid en métropole, le directeur de l'Agence Régionale de Santé Olivier Brahic dressait le bilan ce mardi. Le sous-variant BA.5, l'un des responsables du regain de contamination dans l'hexagone, a été détecté sur le sol du 101ème département. Pour l'ARS, l'heure est à la vigilance, et l'Agence incite encore et toujours à la vaccination, encore trop faible dans le département.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Mayotte La 1ère et l’audiovisuel public vent debout contre le président Macron

139525
Dans le cadre de l’ouverture de la XVIe législature au Palais Bourbon aujourd’hui, les syndicats CGT, CFDT, FO, SNJ, SUD, UNSA, CGC et CFTC appellent au rassemblement. Un mouvement de contestation suivi localement par la rédaction de Mayotte La Première. L’objectif, alerter les parlementaires sur la suppression de la contribution à l'audiovisuel public. Des perturbations des programmes sont à prévoir.
Yaël Braun-Pivet, Outre-mer, Mayotte, Assemblée nationale

Candidate au perchoir, Yaël Braun-Pivet quitte le ministère des outre-mer

139525
Elle aura sans doute été la plus éphémère ministre des Outre-mer de l'histoire : Yaël Braun-Pivet a décidé de démissionner de sa fonction pour briguer la présidence de l'Assemblée nationale. En attendant le proche remaniement ministériel, c'est la 1ère ministre Elisabeth Borne qui reprend les rênes du ministère
UTILES, Olivier Serva, Max Mathiasin, Assemblée Nationale, Estelle Youssouffa, Mayotte

Assemblée nationale: vers un 10ème groupe composé de députés ultramarins

139525
Il affiche pour l’instant sa détermination dans son acronyme: UTIles. Les députés guadeloupéens Olivier Serva et Max Mathiasin annoncent la création d’un nouveau groupe de députés d’Outre-mer, mais pas que, rassemblant de l’UDI aux anciens de Libertés et territoires. Qu’intègre la députée mahoraise Estelle Youssouffa
GIEC, Les Naturalistes, Mayotte

L’Union européenne plus présente au côté des régions ultrapériphériques pour leur développement

139525
Les conclusions relatives à la nouvelle stratégie sur les régions ultrapériphériques (RUP), proposée par la Commission en mai dernier, ont été adoptées ce 21 juin à l’unanimité par le Conseil de l’Union européenne, sous présidence française.

Le Cd 976 rend hommage à Younoussa Bamana pour les 15 ans de sa...

139525
Ce jeudi 22 juin marquera le 15ème anniversaire de la disparition de Younoussa Bamana, figure illustre de l’histoire mahoraise. L’occasion pour le président du Conseil départemental Ben Issa Ousseni de rendre hommage au M’zé : « J'ai...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com